/sports/homepage

Andrei Vasilevskiy : l’homme à battre

Si le Canadien de Montréal mise sur Carey Price, le Lightning de Tampa Bay compte également sur un atout précieux devant le filet : Andrei Vasilevskiy.

• À lire aussi: Le Lightning rejoint le CH en finale

• À lire aussi: Pourquoi le Canadien a remporté l'échange Subban–Weber, 5 ans plus tard

Avec une victoire de 1 à 0 contre les Islanders de New York lors du septième match de la demi-finale vendredi soir, Vasilevskiy obtenait pour une quatrième fois consécutive un jeu blanc pour éliminer un adversaire dans les séries éliminatoires.

Cette curieuse séquence s’est ainsi amorcée le 28 septembre 2020 quand Vasileyskiy et le Lightning ont blanchi les Stars de Dallas par le pointage de 2 à 0 pour remporter la coupe Stanley à l’issue du match numéro 6 de cette finale. Cette année, le gardien russe a maintenant fait le coup lors des trois premières rondes.

«Tu as besoin d’un gardien qui effectue les arrêts quand tout autour, ça va moins bien et "Vasy" a démontré si souvent qu’il pouvait le faire, a affirmé l’entraîneur-chef du Lightning Jon Cooper, tel que cité sur le site web de la LNH. Il hausse son jeu d’un cran et démontre du courage au moment de mettre fin à une série. Il se lève dans de telles occasions. "Vasy" est spécial.»

Sur le plan des statistiques, Vasilevskiy n’avait aucun blanchissage en séries lors de ses 57 premières présences. Or, il en totalise cinq à ses 19 derniers matchs éliminatoires, dont les quatre ayant mis fin aux différentes séries. Le Russe est par ailleurs devenu le premier gardien dans l’histoire de la LNH à obtenir des jeux blancs pour mettre fin à trois séries différentes dans un même parcours éliminatoire.

Un titre à défendre 

Au-delà des blanchissages, Vasilevskiy est seulement le cinquième gardien depuis l’expansion de 1967-1968 à mener son club en finale de la coupe Stanley lors de deux années consécutives, tout en signant chaque victoire de son équipe en séries. Selon l’information transmise par la LNH, il succède à Ken Dryden (4; 1976–1979), Ed Belfour (1999–2000), Martin Brodeur (2000–2001) et Marc-André Fleury (2008–2009).

Au niveau de l’équipe, le Lightning a la chance de défendre son titre de champions et c’est la septième fois qu’une équipe a cette opportunité dans les 30 dernières années. Les Penguins de Pittsburgh (1991–1992 et 2016–2017), les Red Wings de Detroit (1997–1998 et 2008–2009), les Stars de Dallas (1999–2000) et les Devils du New Jersey (2000–2001) ont précédé le Lightning. Du lot, les Penguins (aux deux occasions) et les Red Wings (en 1997–1998) avait réussi à défendre leur couronne.

Vasilevskiy et le Lightning tentera de répéter l’exploit, à compter de lundi, jour du premier match de la finale de la coupe Stanley contre le Canadien de Montréal.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.