/news/politics

10 500 spectateurs au Centre Bell: Québec dément la rumeur

Le cabinet du premier ministre, François Legault, a démenti lundi une rumeur selon laquelle le Groupe CH avait été autorisé à accueillir 10 500 spectateurs au Centre Bell pour les matchs de la finale de la coupe Stanley à Montréal.

• À lire aussi: Ouvrir le Centre Vidéotron pour voir la finale de la Coupe Stanley?

• À lire aussi: Deux fois moins cher d’aller voir jouer le Canadien en Floride

«C’est faux. Aucune nouvelle en ce sens à venir», a simplement indiqué sur Twitter l’attaché de presse du chef du gouvernement, Ewan Sauves.

À l’origine de cette rumeur, un courriel non vérifié supposément envoyé à des employés du Groupe CH et circulant sur Twitter selon lequel «le ministère de la Santé publique» aurait autorisé les responsables du Centre Bell à accueillir 10 500 spectateurs pour les locaux de la finale de la coupe Stanley.

À noter, le «ministère de la Santé publique» n’existe pas.

Selon les règles de santé publique présentement en vigueur, la capacité maximale des amphithéâtres comme le Centre Bell est limitée à 3500 spectateurs, répartis dans des sections de 250 places chacune.

Questionné à savoir si une demande avait adressée à la santé publique par le Groupe CH pour augmenter la capacité de l’aréna des Canadiens en vue des matchs de la finale de la coupe Stanley, le cabinet du ministre de la Santé, Christian Dubé, n’a pas immédiatement répondu.

«En relation avec l’augmentation du nombre de spectateurs au Centre Bell pour les matchs de la série finale de la coupe Stanley, le Club de Hockey Canadien poursuit ses discussions avec les autorités gouvernementales et ne confirme en aucun cas les rumeurs d’une entente entre les deux parties, qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux», a indiqué le CH sur son compte Twitter.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.