/news/politics

Un pas important vers une convention collective pour la GRC

Bloc GRC

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Ottawa a conclu une entente de principe avec la Fédération de la police nationale (FPN) qui ouvre la porte à la création d’une convention collective regroupant les agents de la GRC au pays.

Cette entente de principe est une première dans son genre dans l’histoire du corps de police. Il ne lui reste qu’à être ratifiée par les membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avant d’entrer en vigueur.

«Cette entente de principe d’une durée de six ans s’applique à plus de 19 000 membres réguliers de la GRC (de grade inférieur à celui d’inspecteur) et réservistes de la GRC», fait-on savoir au ministère fédéral de la Sécurité publique.

Ottawa avait adopté en 2017 des dispositions législatives permettant la syndicalisation de ces officiers.

«C’est une journée mémorable pour la GRC. Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration positive avec la FPN dans l’intérêt commun de soutenir nos employés pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes au service des Canadiens», a affirmé par voie de communiqué Brenda Lucki, commissaire de la GRC.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.