/sports/homepage

«Il faut se relever les manches» - Phillip Danault

Disputant les deux premiers matchs de la série à domicile, le Lightning de Tampa Bay a l’avantage d’avoir le dernier mot sur les changements de trios. L’entraîneur-chef Jon Cooper en a profité pour éviter que ses meilleurs attaquants se retrouvent avec Phillip Danault dans les pattes.

• À lire aussi: Finale de la Coupe Stanley : les trois derniers champions ont perdu le match numéro 1

• À lire aussi: Le Canadien veut 10 500 spectateurs au Centre Bell

• À lire aussi: La LNH pige dans les poches de Shea Weber

«C’est un peu choquant, mais je comprends sa façon de "coacher", a réagi Danault, en parlant de Cooper. Il faut qu’on élève notre jeu d’un cran en tant qu’équipe.»

C’est surtout le jeune centre Nick Suzuki qui s’est retrouvé opposé à Brayden Point, Nikita Kucherov et Ondrej Palat, lundi soir, dans la défaite de 5 à 1.

«Il peut tout faire offensivement et c’est un gars compétitif», a noté Suzuki, à propos de Kucherov, précisant qu’il allait devoir limiter l’espace et le temps alloué à ses adversaires.

Danault a été un peu plus tranchant dans ses commentaires.

«On était un peu trop spectateurs, a résumé Danault, à propos de ce premier match de la finale. Il faut commencer à jouer notre game à nous et arrêter de regarder. On a été très loin de jouer notre meilleur match.»

«Il faut se relever les manches et aller à la guerre», a ajouté Danault.

Un deuxième match crucial  

Concernant le rôle de Suzuki contre le gros trio, ses conseils pour son coéquipier se limitent surtout à limiter le temps et l’espace.

L’entraîneur Luke Richardson, qui est toujours derrière le banc en attendant le retour de Dominique Ducharme lors de la troisième rencontre de la finale, a convenu que Suzuki n’avait peut-être pas connu son meilleur match, mais qu’il était hors de question de tout changer.

«Je ne crois pas que la solution soit de changer les combinaisons, a dit Richardson. L’objectif est de faire certains ajustements, mais c’est surtout de mieux exécuter.»

«Je ne suis pas inquiet du tout», a poursuivi Danault, conservant une certaine confiance.

«Le deuxième match sera énorme pour nous», a affirmé le Québécois, en vue de la rencontre de mercredi, toujours prévu mercredi à Tampa, là où le Lightning a l’avantage des derniers changements.

Gallagher, le guerrier  

Pour ceux qui en doutaient, l’attaquant Brendan Gallagher, malgré le sang qui coulait sur son visage après une altercation avec Mikhail Sergachev lundi, sera bel et bien à poste lors de la deuxième rencontre.

«Il va mieux, a commenté Richardson. C’est un guerrier et il sera de retour pour faire son travail au prochain match.»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.