/news/society

La fête du Canada dans l'eau chaude

Le mouvement pour l'annulation de la fête du Canada prend de l’ampleur au pays, surtout dans le cadre des découvertes liées aux pensionnats autochtones.

• À lire aussi: Une fête du Canada qui baigne dans le malaise

• À lire aussi: Victoria: la diffusion de la fête du Canada annulée après la découverte de Kamloops

Le mouvement Cancel Canada Day, Annulez la fête du Canada, a été créé sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnes, dont des militants autochtones, aimeraient que les festivités soient annulées à cause des découvertes de sépultures d’enfants sur les sites d’anciens pensionnats autochtones à Kamloops en Colombie-Britannique, et ensuite à d'autres endroits au pays.

Plusieurs militants préconisent l'annulation de la fête du Canada, alors que d’autres disent plutôt qu'on peut célébrer tout en se rappelant de ce chapitre très sombre de l’histoire canadienne. 

La classe politique a réagi à la problématique. 

«Ça va être une fête du Canada sous l’égide de la réflexion», note François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. «Plusieurs Canadiens et Canadiennes ont en tête de redécouvrir une partie de l’histoire qu’on ne nous avait peut-être pas enseigné.»

«Prendre conscience que ça s’est passé chez nous, je le vois vraiment comme un moment de recueillement, mais aussi de prise de conscience générale», dit Valérie Plante, mairesse de Montréal. 

«C’est difficile de fêter le Canada lorsqu’on apprend qu’il y a des choses aussi atroces qui se sont passées», ajoute Yvon Godin, de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick et maire de Bertrand.

Plusieurs villes, dont Victoria en Colombie-Britannique, ont pris la décision d'annuler les festivités entourant la fête du Canada. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.