/sports/homepage

CH: une victoire, sinon ça se gâte...

Se présentant en visioconférence avec le visage tuméfié mercredi matin, l’attaquant Brendan Gallagher montre l’attitude du guerrier, une attitude nécessaire si le Canadien de Montréal veut avoir la moindre chance de batailler avec le Lightning de Tampa Bay en finale de la coupe Stanley.

• À lire aussi: «Son visage ressemble à une carte routière»

«Nous savons que nous sommes une équipe de hockey, nous nous supportons l’un et l’autre et nous pouvons compétitionner avec n’importe qui», a assuré Gallagher, en vue du deuxième match prévu mercredi soir à Tampa.

Le deuxième match de la série finale sera présenté à compter de 19h à TVA Sports et sur TVA Sports direct.

Gallagher, qui a eu maille à partir avec le défenseur Mikhail Sergachev lors de la première rencontre perdue par le Canadien lundi, assure n’avoir subi aucune commotion cérébrale, même si le sang coulait abondamment sur son visage.

«Ils m’ont demandé, a répondu Gallagher, en parlant du travail des médecins de l’équipe. J’ai parfois une réaction particulière quand j’ai une commotion alors que j’ai tendance à me mettre à crier. Mais il n’y a aucune inquiétude dans ce cas-ci.»

«Gallagher est toujours dans la face de l’adversaire, il continue et sourit. C’est un bon leader, en donnant l’exemple. Il est un meneur par son énergie et par sa façon de batailler», a pour sa part noté l’entraîneur du Canadien Luke Richardson.

Le dernier changement... 

L’attitude de Gallagher vient effectivement inspirer ses coéquipiers.

«C’est un compétiteur, a ainsi témoigné le défenseur Jon Merrill. Quand on voit un gars comme lui faire tout ce qu’il peut pour aider l’équipe, c’est une motivation supplémentaire.»

Évidemment, une défaite au deuxième match de la série contre le Lightning, mercredi à l’Amalie Arena, pourrait porter un très dur coup au Canadien.

À surveiller chez le CH : le trio de Nick Suzuki pourra-t-il tenir le coup face à celui de Brayden Point? Comme Richardson n’a pas le dernier changement à Tampa, le pilote du Lightning, Jon Cooper, en a profité pour éviter coûte que coûte de confronter son gros trio à celui de Phillip Danault. Résultat : Point et ses comparses se sont amusés face au jeune Suzuki.

Armia de retour? 

Tout laisse croire que Joel Armia réintégrera par ailleurs la formation du Tricolore, ce mercredi soir, même si Luke Richardson a dit qu'une décision serait prise juste avant la partie. Le Finlandais s’était empressé de rejoindre ses coéquipiers à Tampa après une frayeur reliée à la COVID-19, mais Jake Evans avait tout de même pris sa place pour amorcer la série. Or, à la séance matinale, Evans ne faisait pas partie du top 12 en attaque, ce qui laisse présager son retrait de la formation.

Du côté des favoris locaux, Cooper a confirmé l'absence d'Alex Killorn.

Le troisième match de la finale aura pour sa part lieu vendredi, cette fois à Montréal. Dominique Ducharme pourra revenir derrière le banc des siens.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.