/regional/saguenay

La mère d'une victime du chauffard Yves Martin réagit

La mère d'une des victimes du chauffard Yves Martin, qui a décimé une famille à Saguenay, au Saguenay-Lac-Saint-Jean en août 2015, n'a pas mâché ses mots quand elle a appris que l'homme avait été surpris au volant d'un véhicule, le 18 mai dernier.

• À lire aussi: En libération conditionnelle, un chauffard se retrouve encore dans l’eau chaude

Danielle Tremblay, cette mère de famille, a confié à TVA Nouvelles qu’elle s'attendait à ce que le chauffard viole éventuellement son interdiction de conduire à vie. «C'est arrivé plus tôt qu'on pensait», a-t-elle cependant précisé.

«On pensait bien qu'il tenterait sa chance à un moment donné, mais pas pendant qu'il est encore en attente d'une décision de la Commission des libérations conditionnelles», a ajouté la dame.

Une équipe de la Commission des libérations conditionnelles l’a surpris, le 18 mai dernier, au volant du véhicule d'un client dans la cour du commerce où il travaille. Cet écart prive donc Yves Martin de sa liberté conditionnelle totale.

Dans une décision récente, la Commission a reproché à Yves Martin sa «tendance à remettre en question certaines obligations légales et à les interpréter à [sa] façon» et de banaliser les situations pouvant être dangereuses dans le but de «plaire et de maintenir une image positive sur son lieu de travail».

«C'est comme ça qu'on le connaît», a affirmé Mme Tremblay. «Ce n'est pas cinq ou six ans de prison qui vont le changer...Il ne changera jamais», a-t-elle dit.

Mme Tremblay a par ailleurs avoué à TVA Nouvelles qu’elle s'opposerait par écrit à la libération conditionnelle d’Yves Martin s’il en faisait la demande, a son retour devant la Commission des libérations conditionnelles, en août prochain.

«Il n'a jamais eu de remords. Pour lui, c'est toujours la faute des autres. Il ne fera jamais de prise de conscience. Ça fait 6 ans, et on a toujours aussi mal. Il a brisé nos vies», a confié la mère de famille.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.