/finance/realestate

Une bonne idée d'acheter sur le bord de la mer?

L'effondrement des condos à Surfside, en Floride, fait réfléchir et soulève des craintes chez les Québécois qui songent à s’y acheter un pied-à-terre. 

• À lire aussi: Le bilan passe à 16 morts dans l'immeuble effondré en Floride

«Avec ce qu’on a vu, il semble que c’est plus dangereux qu’on pensait», dit Alain Côté, un snowbird qui a acheté un condo en bord de mer il y a deux ans dans un immeuble de 12 étages. «Je vais peut-être devoir être plus vigilant. L’immeuble où j’ai acheté a eu une évaluation après 40 ans. Par contre, je n’ai pas vu de visu cet examen-là.»

«Il y a des craintes qui sont soulevées» explique Dany Flanders, qui est agent immobilier au RE/MAX Reaction Realty à Dania Beach en Floride depuis 30 ans. Plus de 70% de ses clients sont Québécois. «Il faut être prudent, il faut avoir un bon agent qui va faire ses recherches. Il faut vraiment que le suivi soit fait avec l’association, voir que l’évaluation sur 40 ans a été faite et ce qui a été fait.»

Une facture salée

Il faut faire attention parce que la facture peut monter rapidement. 

«Il y a des propriétaires qui ont acheté sur le bord de la mer, et il y a fallu qu’ils refassent les balcons. C’est revenu à des coûts de 35 000 $ à 40 000 $ par unité», dit M. Flanders. «Avec ce qu’il se passe à Surfside, je pense que ça va éveiller beaucoup d’associations, il va y avoir beaucoup plus de suivis aussi au niveau de l’état et des villes, ce qui peut emmener des coûts à certains propriétaires.»

L’air salin et le vent peuvent aussi endommager les immeubles plus rapidement, et les assurances peuvent être plus coûteuses à cause des risques d’ouragan. 

«Plus on est en bordure de mer, plus on va être sujets aux dommages causés par le vent et les ouragans,» explique Louis Cyr, courtier d’assurances. «Les assureurs exigent des systèmes pour limiter les dommages.»

Selon M. Flanders, acheter en bord de mer demeure un bon investissement. «Il peut y avoir des problèmes, mais la beauté d’être sur le bord de la plage l’emporte.»

Dans la même catégorie