/news/law

Le chauffard Yves Martin de retour derrière les barreaux

Le chauffard Yves Martin, qui avait décimé une famille à Saguenay avec sa voiture en août 2015, est de retour derrière les barreaux pour une période indéterminée.

• À lire aussi: En libération conditionnelle, un chauffard se retrouve encore dans l’eau chaude

• À lire aussi: La mère d'une victime du chauffard Yves Martin réagit

Un service de police municipal du Québec confirme avoir arrêté et conduit Yves Martin à un centre de détention, en exécutant un mandat de suspension de liberté émis par les Services correctionnels canadiens.

Cette instance est chargée de la surveillance de l’homme pendant sa liberté conditionnelle.

Techniquement, les services correctionnels disposent de 30 jours avant de déterminer comment son dossier sera géré. Yves Martin pourrait recouvrer sa liberté sous de nouvelles conditions et son cas pourrait être remis à la Commission des libérations conditionnelles.

Au moment d’écrire ces lignes, les services correctionnels n’avaient émis aucun commentaire.

Rappelons que l’homme a été surpris par une équipe de la commission des libérations conditionnelles en mai au volant d’une voiture alors qu’il est sous le coup d’une interdiction à vie.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.