/news/society

Le Tour CIBC Charles-Bruneau amasse 4,7 millions $

À 69 ans, le chef d’antenne du réseau TVA Pierre Bruneau tient la forme, lui qui a personnellement complété une boucle de 140 kilomètres en vélo dans la région de Saint-Hyacinthe, vendredi, dans le cadre du Tour CIBC Charles-Bruneau.

Au-delà de ses exploits sur deux roues, monsieur Bruneau met l’emphase sur le montant de 4,7 millions $ qui a été récolté lors de cette 25e édition de l’événement. Depuis le début de ce tour cycliste, on parle d’une somme totale de 38,7 millions $ qui a été amassée pour les enfants atteints de cancer, notamment afin d’aider la recherche en hémato-oncologie pédiatrique. 

«La somme amassée pour cette 25e édition est remarquable et représente l’engagement de nos participants et de nos donateurs, a noté Pierre Bruneau, fondateur et porte-parole de la Fondation Charles-Bruneau, par voie de communiqué. La valeur de leur dévouement est inestimable à mes yeux. On ne l’a pas caché : la pandémie a été un coup dur pour la Fondation avec l’annulation de divers événements caritatifs, dont le Tour l’an dernier. Je suis plus que reconnaissant de constater que les gens sont encore et toujours au rendez-vous et poursuivent le rêve de Charles, celui de guérir tous les enfants atteints de cancer.» 

Un engagement historique   

Puisque la lutte se poursuit, la 25e édition du Tour CIBC Charles-Bruneau, qui se tenait du 3 au 9 juillet, comptait environ 750 cyclistes inscrits à l’un des parcours, en présence ou à distance. Il y a lieu de mentionner, parmi tant d’autres, l’exploit de France Hétu, Robert Paré et Hugues Moisan, qui ont pour leur part roulé 750 kilomètres en six jours, de la Gaspésie jusqu’à Saint-Hyacinthe. Ils ont du coup effectué leur propre levée de fonds de plus de 50 000$. 

La somme récoltée sera fort utile puisque la Fondation portant le nom du fils de Pierre Bruneau, décédé de la leucémie en 1988, a récemment annoncé un engagement historique de 25 M$ en recherche d’ici 2026 dans les quatre centres hospitaliers universitaires du Québec. 

L’objectif ultime: guérir les 20 % d’enfants dont le cancer résiste aux traitements et améliorer la qualité de vie de ceux qui sont en rémission pour qu’ils puissent accéder à une véritable guérison, sans séquelles ni complications.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.