/news/municipales2021

Une transfuge quitte Coderre pour rejoindre Plante

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Élue avec le parti de Denis Coderre en 2017, une conseillère d’arrondissement de Verdun se représentera aux prochaines élections avec l’équipe de Valérie Plante, déplorant au passage le style politique de l'ex-maire.

Véronique Tremblay pourra compter sur l’appui de Pierre L’Heureux, qui avait également été élu sous la bannière d’Ensemble Montréal lors des deux dernières élections.

Présentement conseillère d’arrondissement dans le district Champlain–L'Île-des-Soeurs, Mme Tremblay briguera un poste de conseillère de Ville au même endroit, qui lui permettra de siéger au conseil municipal de Montréal.

Elle explique son choix par une divergence de vision, trouvant que son ancien chef «n’a pas vraiment changé».

«Je pense que la vision de M. Coderre de construire en hauteur extrême ne fait pas de Montréal une plus grande métropole. Je crois que l’avenir de Montréal est davantage dans l’attraction des cerveaux», a-t-elle notamment expliqué, ajoutant souhaiter une ville «sécuritaire, verte et propre».

De son côté, Pierre L’Heureux était en poste depuis 2013 en tant que conseiller d’arrondissement, lui aussi dans le district de Champlain–L'Île-des-Sœurs. Il ne sollicitera pas un nouveau mandat, choisissant plutôt de retourner dans le domaine de l’enseignement au cégep.

Joël Lemay / Agence QMI

M. L’Heureux a choisi de donner son appui à Mme Tremblay, ainsi qu’à Marie-Andrée Mauger qui briguera la mairie de l’arrondissement pour Projet Montréal. Il s’attend d’ailleurs à être expulsé d’Ensemble Montréal à la suite de sa prise de position.

«[Avec Denis Coderre] c’est un style politique qui est ancien. Ça peut amener parfois à des relations de travail qui ne sont pas confortables. C’est le chef qui domine», a-t-il justifié, tout en reconnaissant que son ancien chef avait fait un «bon travail» dans son mandat de 2013.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, s’est de son côté réjouie de leur choix. «Ça démontre l’esprit de collégialité que Marie-André a su installer dans l’arrondissement au cours des dernières années et la confiance qu’elle accorde aux élus», a-t-elle jugé.

Ils ne sont pas les premiers transfuges à quitter le parti de Denis Coderre dans l’arrondissement de Verdun. Élue en 2017 avec Ensemble Montréal, Marie-Josée Parent avait rejoint le parti de Valérie Plante deux ans plus tard en 2019. Elle ne se représentera toutefois pas aux prochaines élections.

Pour sa part, le maire de l’arrondissement, Jean-François Parenteau avait été élu en 2013, puis réélu quatre ans plus tard, au côté de Coderre. Il a toutefois quitté le parti pour siéger comme indépendant après que Mme Plante lui ait offert un poste au sein de son conseil exécutif. Lui non plus ne sera pas candidat aux prochaines élections.

Pour Ensemble Montréal, c’est Antoine Richard, qui travaille comme courtier immobilier, qui sera le candidat du parti à la mairie de l’arrondissement.

«Nous savions que les aspirations de Mme Tremblay ne correspondaient plus à [notre] vision de renouveau. Nous respectons sa décision et lui souhaitons bonne route», a déclaré Francesco Miele, président du caucus d’Ensemble Montréal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.