/regional/montreal/montreal

Un géant unique pour démanteler Champlain

GEN-DEMOLITION-PONT-CHAMPLAIN

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Les vestiges du vieux pont Champlain disparaissent peu à peu du Saint-Laurent alors qu’une immense barge-catamaran a commencé à être utilisée cette semaine pour démanteler une de ses sections.

L’embarcation postée en plein milieu du fleuve ces jours-ci a été créée sur mesure pour déconstruire plusieurs composantes de l’ouvrage, dont les travées du pont (ce qui relie les piliers). 

Pour ce faire, la barge-catamaran est équipée d’une plateforme de déconstruction surélevable jusqu’à 28 mètres et de systèmes hydrauliques conçus pour déplacer des pièces qui pèsent au-delà de 13 500 kg. 

Sa taille impressionne: elle mesure 76 m sur 41 m, soit l’équivalent de deux patinoires de hockey.

«L’opération de ce géant du fleuve exige un degré de précision d’un niveau chirurgical, au millimètre près, sur un plan d’eau aux conditions difficiles et changeantes», ajoute Simon Hébert, directeur de projet adjoint de la société responsable du projet, Nouvel Horizon Saint-Laurent. 

Écoutez l'analyse d'Alexandre Moranville-Ouellet avec Vincent Dessureault sur QUB Radio: 

Travail de précision 

En effet, chaque ancienne travée du pont doit être parfaitement alignée vis-à-vis la plateforme de déconstruction avant d’y être transférée, puis démolie à coup de pelles mécaniques.

Les débris sont ensuite transférés sur des barges plus petites qui font le lien entre la barge-catamaran et le quai d’accostage de L’Île-des-Sœurs, explique Nathalie Pilon, chef des communications de la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI).  

Recyclage 

Plutôt que de démolir ou de dynamiter le vieux pont Champlain, il doit être déconstruit pièce par pièce afin de minimiser son impact environnemental et de préserver la qualité de vie des riverains. 

«Nouvel Horizon Saint-Laurent vise une valorisation minimale de 90% de l’ensemble des matériaux de déconstruction issus du pont Champlain d’origine», précise Mme Pilon. 

Les travaux à partir de la barge-catamaran se dérouleront jusqu’à l’été 2022 et mobiliseront entre 30 et 40 travailleurs.

Au total, la déconstruction de l’ancien pont est évaluée à 400 millions de $ et s’échelonnera jusqu’en 2024. Un tiers de la structure a été démantelé jusqu’à présent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.