/news/society

Feux de forêt: un pompier perd la vie dans le nord de l’Ontario

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Les feux de forêt ont continué de faire rage pendant la fin de semaine en Colombie-Britannique, mais aussi dans le nord de l’Ontario, où un pompier qui était présent sur le front des incendies a perdu la vie.

• À lire aussi: L'Ouest américain dans la crainte de nouveaux incendies

• À lire aussi: L’Ontario et la Colombie-Britannique toujours menacés par les feux de forêt

Les Services d’urgence, d’aviation et de lutte contre les feux de forêt de l’Ontario (SUALFF) ont annoncé samedi en fin d’après-midi le décès du pompier.

«L’équipe des SUALFF tient à offrir ses sympathies les plus sincères à la famille et aux amis d’un pompier forestier contractuel qui est décédé dans le nord-ouest de l’Ontario, après avoir été transporté à l’hôpital le 15 juillet, à la suite d’une urgence médicale», a écrit l’organisation sur son compte Twitter.

Près de cinq nouveaux brasiers ont d’ailleurs été découverts dans cette région de la province, dimanche, s’ajoutant aux 15 autres qui avaient été signalés la veille.

«Le risque de feu de forêt est extrême dans les secteurs de Fort Frances et de Dryden, mais varie d’élevé à extrême dans les districts de Kenora, Thunder Bay et dans les régions sud de Red Lake, Sioux Lookout et Nipigon. Certains endroits dans l’extrême-nord présentent un risque variant de faible à modéré», a indiqué le gouvernement ontarien dans sa plus récente mise à jour.

Environ 101 feux étaient toujours considérés comme actifs dimanche soir dans la région Nord-ouest, dont 30 qui n’étaient pas encore maîtrisés et sept qui ont été éteints dans la journée. Au Nord-est, 13 incendies étaient surveillés et aucun nouveau départ de feu n’a été enregistré depuis samedi.

Des lignes électriques surveillées en Colombie-Britannique

Plus à l’ouest du pays, la Colombie-Britannique n’a pas encore connu une amélioration de sa situation avec 306 brasiers actifs dimanche matin, dont 20 qui ont été déclarés au cours des deux derniers jours.

Des lignes électriques de BC Hydro avaient d’ailleurs été placées sous surveillance et examinées samedi pour vérifier qu’aucun dégât n’avait été créé par les incendies de forêt.

«D’après l’évaluation faite par BC Hydro lors du survol de ce matin, l’infrastructure de transmission n’a subi aucun dommage dans la zone de l’incendie. Comme il est difficile de prévoir l’ampleur des dommages qu’un incendie de forêt peut causer au système, il est important que les clients de BC Hydro soient prêts à faire face à une panne», avait mentionné le centre des opérations d’urgence de Central Okanagan par voie de communiqué, samedi.

Plus d’une centaine de résidences sont d’ailleurs toujours sous le coup d’alertes d’évacuation, particulièrement dans les districts de Thompson-Nicola et de Cariboo, a rappelé le Service des feux de forêt de la Colombie-Britannique.

Dans ce secteur, le feu de Sparks Lake découvert le 28 juin peinait encore à être maîtrisé et s’étendait sur une superficie estimée à 45 167 hectares dimanche matin. L’incendie de Flat Lake, situé à proximité, était lui aussi toujours actif en matinée et a atteint près de 14 000 hectares depuis sa découverte le 8 juillet dernier.

La Colombie-Britannique a dénombré près de 1121 incendies depuis le début de l’année 2021, dont environ 73 % ont été maîtrisés. Rappelons que près de la moitié de ces feux de forêt ont été déclenchés par des orages, dont la plupart se sont abattus dans la province ces dernières semaines.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.