/news/coronavirus

COVID-19: Vacciner les plus récalcitrants devient un nouvel enjeu

Avec l’arrivée prochaine de la rentrée scolaire, la vaccination des 18-29 ans, qui représente la population la moins vaccinée au Québec, demeure un enjeu important pour inverser la courbe de la COVID-19.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur la COVID-19

• À lire aussi: Les JO de Tokyo face à la crainte d'une éclosion au Village olympique

• À lire aussi: COVID-19: le médecin-chef des États-Unis dit redouter l'automne

La rentrée des classes approchant, il existe un risque d’augmentation des cas lié au retour des cours en présentiel, selon le docteur Olivier Drouin, pédiatre et spécialiste en sciences comportementales.

«On l’a vu durant les trois premières vagues, lorsqu’il y a un regroupement de personnes non vaccinées, c’est sûr que ça augmente les risques de propagation, puis ça va augmenter le nombre de cas», a-t-il précisé en entrevue dimanche à LCN.

«La bonne nouvelle, c’est que les groupes qui sont les plus à risque sont les plus vaccinés», a ajouté le docteur.

«Je voudrais aussi rappeler qu’il y a beaucoup des 18-29 ans qui sont sur le marché du travail, mais il faut aussi porter attention au milieu de travail, car ils sont un peu moins vaccinés, et l’accès au vaccin est très simple maintenant, donc vacciner sur les lieux de travail pourrait permettre d’augmenter le taux de vaccination de ces groupes d’âge», a expliqué M. Drouin.

Le docteur Olivier Drouin est par ailleurs revenu sur les enjeux de vaccination des populations récalcitrantes.

Les 18-29 ans sont ainsi ceux qui se vaccinent le moins, même si les chiffres demeurent acceptables.

«Mon hypothèse, c’est que les plus vieux couraient un risque très personnel, et les personnes âgées sont plus à risque face aux maladies, et sont donc plus précautionneuses», a supposé le docteur en entrevue dimanche à LCN.

«De l’autre côté du spectre, les ados ont plus souffert de santé mentale. Les 18-29 ont eux, peut-être moins vécu les conséquences de la pandémie, ou au moins, pas aussi difficilement», a-t-il continué.

Dans la même catégorie