/news/law

Les représentations sur la peine de Michel Venne reportées en septembre

Photo Stevens LeBlanc

Près d’un mois après avoir été reconnu coupable d’agression sexuelle sur l’animatrice Léa Clermont-Dion, l’ex-éditorialiste Michel Venne était de retour en cour lundi matin. 

• À lire aussi: Michel Venne coupable d'agression et d'exploitation sexuelle à l'endroit de Léa Clermont-Dion

• À lire aussi: Procès de Michel Venne: un témoignage rempli «d’invraisemblances»

• À lire aussi: Affaire Michel Venne: l'ancien éditorialiste subit son contre-interrogatoire

Le dossier de Michel Venne qui était prévu lundi matin n’était toutefois qu’une formalité. Après avoir été reconnue coupable d’agression sexuelle le 23 juin, l’homme de 60 ans avait vu sa cause être simplement repoussée à lundi matin en prévision de la prochaine étape, soit les représentations sur la peine.  

Venne reviendra donc devant le juge le 10 septembre prochain, mais une fois de plus la séance risque d’être pour la forme et ne durer que quelques minutes. 

 Agression sexuelle

En août 2008, le directeur général de l’Institut du Nouveau Monde avait agressé sexuellement Léa Clermont-Dion, alors stagiaire, lors d’un événement à Québec. La première agression avait eu lieu dans un taxi, puis après une soirée au Complexe Méduse où l’homme avait touché les parties génitales et tenté d’embrasser la mineure de 17 ans à l’époque.  

Léa Clermont-Dion

Photo d'archives Agence QMI, Mario Beauregard

Léa Clermont-Dion

Le juge Stéphane Poulin qui a entendu la version de l’accusé et de la victime, avait estimé que celle de Venne était calculée et manquait «de franchise et de transparence». Michel Venne est en liberté pendant les procédures.  

Pour sa part, Léa Clermont-Dion avait fait lever l’ordonnance de non-publication qui protégeait son identité pendant les procédures afin, notamment, de pouvoir s’adresser aux médias.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.