/regional/sherbrooke/centreduquebec

5000 doses administrées par la clinique mobile en Mauricie-Centre-du-Québec

Shanlie Théroux, 24 ans, a reçu la 5000e dose moins d’une heure après l’ouverture de la clinique. La jeune étudiante originaire de Saint-Cécile-de-Lévrard avait déjà rendez-vous ce samedi à Québec pour compléter sa vaccination, mais la proximité de l’autobus de son domicile l’a convaincu de devancer sa deuxième injection.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Je quitte pour la Suisse à la mi-août et comme c’est obligatoire, je voulais l’option la plus rapide et la plus près de chez moi», a-t-elle commenté.

En fonction depuis le 18 mai dernier, l’autobus du CIUSSS a visité 37 localités. L’objectif premier est d’augmenter le taux d’injection des premières doses qui demeure bas dans la région à 71,9 %.

La chef de service vaccination mobile du CIUSSS Caroline Noël est ravie de la réponse jusqu'à maintenant. «De 20 à 25% des gens qui viennent à la clinique mobile se font inoculer une première fois, ce qui est très positif», s’est-elle réjouie.

Cependant, la grande majorité de la clientèle s’y présente afin de recevoir la deuxième dose. Mardi, vacanciers, travailleurs et étudiants venaient compléter leur vaccination.

Un enjeu demeure et c’est celui du taux de vaccination des 18-39 ans qui stagne autour de 65 %. Le CIUSSS tente par tous les moyens de les convaincre en se rendant dans les endroits qu’ils fréquentent avec la clinique mobile.

L’autobus était dans le stationnement du Centre Gervais auto vendredi dernier pour le gala de boxe organisé par Eye of the Tiger Management. Il se rendra aussi à l’île Saint-Quentin de Trois-Rivières et dans les festivals d’ici la fin de l’été.

L'objectif est d'atteindre la barre des 10 000 doses, et ce n'est pas l'inventaire qui va manquer. La région a reçu une cargaison de 44 000 doses du vaccin de Pfizer cette semaine, sans compter que l’inventaire des vaccins de Moderna et d’AstraZeneca est amplement suffisant, selon la responsable des communications du CIUSSS Catherine Bergeron.