/finance/realestate

La croissance de prix des maisons explose au pays

Housing price rising up, real estate or property growth concept, businessman running on rising green graph on house roof.

Illustration Adobe Stock

Le mois de juin s’est avéré un mois record pour la croissance du prix des maisons, selon le rapport mensuel de l’indice composite national de prix de maison Teranet – Banque Nationale, publié mardi. 

• À lire aussi: Comment se protéger quand on achète une maison neuve

Basé sur la méthodologie des ventes répétées, c’est-à-dire sur la croissance du prix constatée au cours des deux dernières ventes d’un même logement, l’indice a augmenté de 16 % par rapport à juin 2020, surpassant sa croissance annuelle de 14,2 % de juin 2017.

Annuellement, la hausse des prix dans la région de Halifax était la plus importante, s’étant établie à 30,8 % au cours de la dernière année. Elle était suivie de près par celles observées à Hamilton (28 %), Ottawa-Gatineau (25,8 %), Montréal (19,4 %) et Victoria (18,5 %). La hausse de prix annuelle observée dans la région de Toronto (15,9 %), Québec (10,8 %) et Edmonton (5,5 %) étaient légèrement inférieure à la moyenne nationale.

Par rapport au mois dernier, l’indice global canadien a connu une hausse moyenne de 2,7 %. C’est la première fois depuis janvier que la croissance mensuelle décélère par rapport à celle observée le mois précédent (2,8 % en mai).

Toutefois, quelques municipalités québécoises contribuent à tirer la moyenne vers le haut. C’est le cas de Trois-Rivières (4,5 %), la région d’Ottawa-Gatineau (4 %) et Montréal (3,4 %). Celle de la région métropolitaine de Québec (1,3 %) reste plus modérée. Ailleurs au pays, les villes de Kingston (6,79 %) et Windsor (5,68 %) en Ontario enregistrent de loin les hausses les plus élevées. Moncton (4,66 %) au Nouveau-Brunswick est non loin derrière.

«Les plus récentes statistiques sur le marché résidentiel montrent que le rythme des transactions est en train de se modérer, ce qui pourrait amener la croissance des prix à ralentir dans les mois à venir», peut-on lire dans le rapport.