/regional/troisrivieres/mauricie

La Mauricie et le Centre-du-Québec en pénurie d’essence

Une pénurie d'essence frappe les régions administratives de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Plusieurs stations-service se sont retrouvées dans les derniers jours complètement à sec alors que les vacances de la construction sont bien entamées.

• À lire aussi: Pompes à essence: des pépins d’approvisionnement dans plusieurs stations-service

• À lire aussi: Est-du-Québec: des vacanciers et de la congestion

• À lire aussi: Vacances de la construction: appel à la prudence sur les routes du Québec

Heureusement, plusieurs camions de livraison sont finalement arrivés, mardi pour remplir les réservoirs.

À Parisville au Centre-du-Québec, Raymonde Demers peut enfin faire le plein. Cette résidente de Sainte-Françoise attendait depuis dimanche chez elle, incapable de trouver des stations aux alentours qui avaient de l’essence.

«À Deschaillons, il n’y en avait plus. On s’est rendu un peu plus loin au Sonic à Saint-Pierre on m’a aussi dit on en a plus», a raconté Raymonde Demers, interrogée par TVA Nouvelles.

«J’ai eu une bonne quantité ce matin, on devrait être bon pour se rendre jusqu’à vendredi. Mais c’est sur que s’ils ne viennent pas vendredi, on va en manquer», a expliqué Sylvain Auger, directeur du Sonic à Parisville.

La station-service Sonic à Parisville n'a toujours pas reçu sa livraison de diésel. Le commerce ne sait encore quand le camion va arriver.

À Saint-Maurice, une station-service a aussi manqué d'essence pendant 48h. Les clients en pleines vacances de la construction ont dû rebrousser chemin.

«Tous les jours, on voyait le réservoir descendre. Malheureusement on a fait partie du lot. Mais là, le problème est résolu», a commenté Mathieu Beaudry, le propriétaire chez Proxi Saint-Maurice. Le camion d'approvisionnement est finalement arrivé avec plusieurs jours de retard.

La cause de cette pénurie d’essence est le manque de chauffeurs. L'industrie du camionnage est aussi affectée par la pénurie de main-d'œuvre. Les distributeurs peinent à livrer toutes les commandes.

Dans la même catégorie