/regional/troisrivieres/mauricie

Ouvrir la frontière aux touristes internationaux, une décision payante pour la Mauricie

Les acteurs de l'industrie du tourisme et de l'événementiel en Mauricie ont encerclé le 9 août au calendrier.

• À lire aussi: Réouverture de la frontière: une décision saluée par le secteur de l’aviation

• À lire aussi: Un espoir pour l’automne, mais trop tard pour l’été

• À lire aussi: Réouverture des frontières: «c’est le bon moment»

À partir de cette date-là, les touristes américains entièrement vaccinés seront admis au Canada et ces voyageurs sont attendus en grand nombre dans la région.

Le tourisme international rapporte 4 milliards de dollars au Québec. À eux seuls, les touristes américains engendrent 2 milliards de dollars en retombées économiques dans la province. La Mauricie et le Centre-du-Québec font partie des régions visitées par ces touristes. Depuis maintenant plus d'un an, les acteurs de l'industrie ont dû faire une croix sur ces visiteurs qui sont année après année grandement attendus.

Les touristes américains entièrement vaccinés seront admis au Canada à partir du 9 août. Ceux du reste du monde le seront un mois plus tard, le 7 septembre. La levée progressive des restrictions permettra la reprise graduelle du tourisme, d'abord avec les États-Unis, puis avec le reste du monde.

«Les prochaines étapes avec l'international vont profiter à la Mauricie. Pensons aux attraits de villégiature qui habituellement comptent 90% de leur clientèle, comme des visiteurs internationaux. Plus particulièrement des Français», a expliqué la directrice aux communications et marketing chez Tourisme Mauricie, Joany Dufresne.

Des pilotes pourraient aussi s'ajouter au GP3R 

Depuis l'annonce du Fédéral, il a des discussions dans le milieu de la course automobile. La direction du Grand Prix de Trois-Rivières garde le cap et ne changera pas sa programmation. Cette année, avec les contraintes et les délais du milieu, elle s'est recentrée sur une édition « séries canadiennes ». Par contre, des pilotes américains pourraient participer à ces séries.

«Hier j'ai parlé avec quelques pilotes qui proviennent d'Ogdensburg et de Massena dans l'État de New York et puis à partir de là on va voir si c'est une possibilité qu'ils viennent chez nous. Par contre, pour l'instant on ne changera pas la programmation», a indiqué le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère.

Des entreprises ont misé gros

Scène Momentum avait misé gros et n'avait pas attendu le feu vert des autorités pour signer un contrat important. L'entreprise trifluvienne, spécialisée en évènementiel, organise des spectacles et dans les dernières semaines, l'équipe a signé un contrat avec la production américaine One More Time - Hommage à Daft Punk qui sera présenté à l'Amphithéâtre Cogeco le 25 septembre prochain. Ils ont lancé les dés et heureusement ça semble se diriger dans la bonne direction.

«Le gros enjeu qu'on avait en fait, c'était la quarantaine pour les artistes. Il n'y a aucun promoteur, organisateur ou producteur de concerts et d'événements qui pouvaient se permettre de payer un deux semaines de confinement pour les artistes. Donc, c'est une super nouvelle de pouvoir accueillie éventuellement des artistes américains. Puis oui pour nous ça été un bon ''gamble'' un genre de quitte ou double, pour notre spectacle à l'Amphithéâtre le 25 septembre», a souligné Joe Veronneau de chez Scène Momentum.

Dans la même catégorie