/sports/homepage

Carey Price reste à Montréal, Cale Fleury s'en va à Seattle

Le gardien Carey Price n'a pas été sélectionné par le Kraken de Seattle, qui a plutôt jeté son dévolu sur le défenseur Cale Fleury chez le Canadien de Montréal.

• À lire aussi: Tous les choix du Kraken dévoilés

• À lire aussi: Repêchage d’expansion: Adam Larsson et Jamie Oleksiak en route vers Seattle?

• À lire aussi: Repêchage d'expansion: le CH joue gros

Ainsi, au gros soulagement de plusieurs amateurs du Tricolore, Price demeurera dans le giron de l’équipe après avoir levé sa clause de non-mouvement rattachée à son contrat, permettant à l’organisation montréalaise de le laisser sans protection.

Le numéro 31 continuera donc de toucher son salaire annuel de 10,5 millions $ dans la métropole québécoise. En plus, il aura droit à un boni de 11 millions $ en septembre. Par ailleurs, certaines sources ont avancé qu’il serait aux prises avec des blessures au genou et à la hanche, ce qui pourrait signifier une convalescence de bonne durée en 2021-2022.

Réunion fraternelle 

Quant à Cale Fleury, il aura l’opportunité de jouer avec son frère Haydn, un autre patineur évoluant à la ligne bleue qui a aussi été choisi par le Kraken. Celui-ci a été échangé en avril aux Ducks d’Anaheim par les Hurricanes de la Caroline, l’ancienne organisation du directeur général de Seattle, Ron Francis.

Cale Fleury a été le choix de troisième tour, le 87e au total, du Canadien en 2017. La saison passée, il a récolté six mentions d’aide en 22 rencontres avec le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine. Le natif de la Saskatchewan a joué 41 parties à Montréal en 2019-2020, touchant la cible une fois et affichant un différentiel de -4.