/regional/montreal/montreal

Combler les locaux vacants par les arts visuels

Le centre-ville de Montréal mettra à la disposition d’une soixantaine d’artistes, 30 ateliers éphémères dans 22 immeubles de la métropole, à compté de jeudi.

• À lire aussi: Un autre grand joueur du jeu vidéo s'installe à Montréal

• À lire aussi: Hausse de loyer de 222 %: une facture salée menace des organismes

Chaque local sera partagé par deux artistes. L’initiative vise à sensibiliser les visiteurs à l'art contemporain, mais aussi à soutenir le milieu des arts et à habiter les locaux laissés vacants par la pandémie.

«Art Souterrain souhaitait proposer un projet de maillage qui puisse répondre à la fois au besoin continuel de locaux vacants par les artistes émergents et soutenir la revitalisation des espaces commerciaux du Grand Centre-ville», a expliqué le directeur général d’Art Souterrain, Frédéric Loury.

Devant de caque local, des œuvres seront exposées et à l'arrière, le public aura un accès à l’espace où les artistes créent leurs œuvres. L’idée est de «créer des ponts [et] d’investir dans de “jeunes pousses”, comme on le fait régulièrement par exemple dans le secteur des nouvelles technologies», a renchéri Frédéric Loury.

Pour la mairesse de Mairesse de Montréal, Valérie Plante, le projet «Créer des ponts» lie le milieu culturel à celui de l’immobilier «pour permettre à Montréal de se relever rapidement et se différencier sur la scène internationale».

Près de 25 activités seront proposées à partir du 22 juillet, et ce, jusqu’au 15 octobre.