/news/currentevents

Coupable de leurre d’enfant sur Facebook

ARCHIVES/LA FRONTIÈRE/AGENCE QM

Un homme de Lac-Etchemin, dans la région de Chaudière-Appalaches, s’est reconnu coupable, mercredi, d’avoir leurré une adolescente de 13 ans à des fins sexuelles sur Facebook.

Alexandre Poulin, 38 ans, avait complimenté la jeune victime sur l’application Messenger, en juin 2019, dans le but de l’amadouer.

Puis, leurs discussions prennent rapidement une tournure sexuelle. Il lui envoie des photos et vidéos de lui nu et manipule sa victime pour qu’elle le fasse aussi.

Poulin crée «une conversation secrète dans laquelle les photos et les vidéos s’effacent [en près de 30 minutes]», a indiqué la procureure de la Couronne Gabrielle Guilbert, lors de la lecture de la trame factuelle, au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

En un peu plus d’un mois, le délinquant et la victime se sont échangé plusieurs dizaines de photos de leurs parties génitales ainsi que des vidéos de masturbation.

Poulin avait fait croire à sa victime qu’il avait 18 ans et celle-ci lui avait dit qu’elle en avait 15.

Il ne la connaissait pas du tout et lui a dit qu’il «avait vu son profil et qu’il voulait lui parler», a mentionné Me Guilbert, mercredi.

La victime, elle, ne s’est pas méfiée.

Alexandre Poulin a donc plaidé coupable à des chefs de leurre, d’accès à de la pornographie juvénile, ainsi que d’avoir rendu accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite.

Le délinquant doit revenir en cour au mois de décembre pour les représentations sur la peine.