/news/coronavirus

COVID-19: Dubé durcit le ton envers les Québécois non vaccinés

Photo d'archives, Stevens Leblanc

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, durcit le ton envers les Québécois non vaccinés, qui seront les premiers à être frappés advenant une quatrième vague, prévient-il. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le Québec enregistre 103 infections

«On le voit partout ailleurs : une quatrième vague frapperait les non-vaccinés et leurs proches en premier. Il est minuit moins une pour obtenir votre première dose», a signalé le ministre Dubé, dans un micromessage publié sur les réseaux sociaux. 

Malgré une baisse du nombre d’hospitalisations (-5 par rapport à la veille), 103 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés au Québec, mercredi. 

La majorité des nouvelles infections sont observées chez les plus jeunes, et surtout, auprès des Québécois qui n’ont pas encore reçu une première dose de vaccin. 

Au Québec, près du tiers des 18 à 29 ans sont non vaccinés et n’ont toujours pas pris de rendez-vous pour recevoir une première dose. 

«Pour atteindre nos objectifs d'immunité collective, il faut poursuivre nos efforts. Il y a encore 70 000 personnes chez les 18-34 ans qui n'ont pas pris de rendez-vous pour leur première dose», a insisté de son côté la vice-première ministre Geneviève Guilbault. 

«Le bon moment de se faire vacciner, c’est maintenant! C'est notre clé vers la liberté», a-t-elle ajouté. 

Les mesures en vigueur actuellement au Québec demeurent pour l’instant inchangées. «On garde le cap sur notre plan de match d’atteindre 75% de vaccination chez les 12+ au 31 août», a indiqué le ministre de la Santé. 

Tendance à la hausse  

Une tendance à la hausse est aussi observée ailleurs dans le monde, essentiellement en raison du variant Delta, très contagieux. C’est notamment le cas en France, où le début d’une quatrième vague vient d’être officiellement déclaré. 

Aucun nouveau décès n’est venu assombrir le portrait québécois, qui fait état de 11 235 pertes de vie. 

Pour la première dose de vaccin, le bilan demeure identique à la veille avec un taux de 82 % chez les 12 ans et plus. Pour la deuxième dose, on a atteint les 55 %. 

En Ontario, on a recensé mercredi 135 nouveaux cas et quatre autres morts, portant les données à ce jour à 548 609 malades et à 9300 décès. Les hospitalisations ont reculé (139, -6) ainsi que la pression aux soins intensifs (145, -4). 

- Avec Agence QMI