/regional/sherbrooke/estrie

Des stations-service de l’Estrie manquent aussi de carburant

La pénurie d’essence et les retards dans les livraisons touchent l’Estrie.

• À lire aussi: Les pénuries d’essence temporaires liées aux vacances de la construction

• À lire aussi: La Mauricie et le Centre-du-Québec en pénurie d’essence

À Coaticook mardi, les réservoirs du Garage Bureau étaient vides.

À quelques centaines de mètres, la station-service Harnois a aussi manqué de carburant.

Rationnés dans leurs livraisons reçues en fin de journée mardi, les deux détaillants ne sont pas certains d'en avoir suffisamment jusqu'au prochain approvisionnement.

Un phénomène qui laisse des automobilistes perplexes, d'autant plus que le prix du litre ne cesse de monter.

Des stations-service de Magog ont été touchées par cette pénurie.

Ce fut le cas également pour le détaillant Esso de Saint-Denis-de-Brompton.

Le Ultramar Burroughs Falls d’Ayer’s Cliff, était sur le point d'être à sec au moment d'être ravitaillé mercredi matin.

Selon l'Association du camionnage du Québec, le manque de chauffeurs n'explique pas tout.

Selon un chauffeur à la retraite qui a repris du service pour dépanner son ancien employeur, il y a aussi les habitudes de consommation des vacanciers québécois qui ont changé.

Les distributeurs parlent d'un phénomène ponctuel, qui devrait se résorber au retour des vacances.