/news/politics

Le Parti vert du Canada intente des procédures judiciaires contre sa cheffe

Photo courtoisie, Parti vert

Le Parti vert du Canada veut reverser l'arbitrage qui a annulé, lundi, le vote de confiance à l’endroit de sa cheffe, Annamie Paul, a fait savoir la formation dans une missive envoyée mercredi à ses membres.

• À lire aussi: La cheffe des verts soulagée d’éviter un vote de confiance

«Nous vous écrivons pour vous informer que le Parti vert du Canada et le Fonds du Parti vert du Canada ont déposé une demande auprès de la Cour supérieure de l'Ontario. La demande concerne certaines procédures internes du Conseil fédéral et du directeur général liées à la cheffe du parti», peut-on lire dans le courriel envoyé par le Parti vert.

L’arbitre qui a annulé le vote de confiance et la révision des membres qui étaient prévus le 20 juillet a outrepassé ses pouvoirs lorsqu'il a demandé aux dirigeants du parti d’annuler un tel vote contre Mme Paul, la fin de semaine dernière, a indiqué le Fonds du Parti vert du Canada dans les documents qu’il a déposés à la Cour supérieure de l'Ontario.

«Nous comprenons que le chef est d'avis que le parti est lié par certaines règles de confidentialité, ce que nous contestons. Par conséquent, nous ne vous fournirons pas plus de détails sur la nature de la procédure pour le moment», est-il écrit dans la missive du Parti vert.

La cheffe des verts du Canada, Annamie Paul, est apparue soulagée lundi après que son parti eut annoncé qu’il suspendait la tenue d’un vote de confiance contre elle.

Le processus du vote de confiance avait été déclenché lorsque la cheffe n’avait pas condamné ouvertement les commentaires d’un ancien conseiller envers d’autres membres du parti. Ce conseiller avait vertement critiqué certains de ses collèges en raison de leur position propalestinienne.

Les querelles internes qui secouent le parti ont d’ailleurs mené au départ de la députée de Fredericton, Jenica Atwin, qui s’est jointe aux libéraux en juin. Celle-ci était devenue, lors des dernières élections, la première députée du parti - qui ne comptent plus que deux députés - à être élue hors de la Colombie-Britannique.

Rappelons que Mme Paul a été élue à la tête du Parti vert en octobre dernier, prenant alors la succession d’Elizabeth May.

Dans la même catégorie