/news/coronavirus

New York fait un pas vers la vaccination obligatoire pour les soignants

C'est un premier pas vers la vaccination obligatoire pour les soignants: les milliers d'employés des hôpitaux publics new-yorkais devront bientôt soit être vaccinés contre le COVID soit se faire tester chaque semaine, témoin de l'inquiétude croissante face au variant Delta.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le variant Delta sera prédominant dans les prochains mois, prévoit l'OMS

• À lire aussi: COVID-19: le vaccin Pfizer/BioNTech produit au Cap pour fournir l’Afrique dès 2022

«Nous surveillons le variant Delta et son impact et il est temps d'introduire des changements», a expliqué le maire, Bill de Blasio, lors d'un point presse. «C'est un premier pas (...) Si nous ne voyons pas les chiffres de vaccination augmenter assez vite, nous envisagerons d'autres options».

C'est la première fois que la première métropole américaine, où près de 58% de la population a reçu au moins une dose de vaccin, moyennant une campagne de vaccination reposant sur le volontariat et de multiples incitations, prend une mesure aussi contraignante.

Elle devrait s'appliquer, à partir du 2 août, à quelque 30 000 employés des 11 hôpitaux publics new-yorkais.

Même si les soignants gardent l'option de se faire tester chaque semaine, «je n'ai aucun doute que cela va pousser les gens à se faire vacciner», a indiqué le maire, en espérant que les hôpitaux privés new-yorkais suivraient l'exemple des hôpitaux publics.

L'annonce intervient sur fond de polémique croissante sur les mesures à prendre pour augmenter le taux de vaccination face au variant delta, qui représente désormais 83% des contaminations américaines, selon les dernières estimations.

De nombreux responsables sanitaires poussent pour rendre la vaccination obligatoire, au moins pour certaines catégories de population. Mais plusieurs États dirigés par des républicains ont au contraire adopté des lois interdisant les mesures coercitives, notamment dans les écoles.

Fin juin, la mairie de San Francisco a rendu la vaccination obligatoire pour tous les employés municipaux. Mais elle avait conditionné cette mesure à une approbation complète des vaccins par l'autorité des médicaments américaine, la FDA, pas attendue avant plusieurs semaines.

Face à la progression du variant Delta, la ville a finalement décidé d'exiger la vaccination dès le 15 septembre pour ses employés les plus exposés.

Dans la même catégorie