/news/politics

Une ex-députée tentera de reconquérir Outremont pour le NPD

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Le NPD mise sur une ex-députée pour tenter de reprendre le comté d'Outremont aux prochaines élections. TVA Nouvelles a appris qu'Ève Péclet sera la candidate néo-démocrate dans cette circonscription.

«Y'en aura pas de facile», lance l'avocate en entrevue, bien consciente qu'Outremont est considéré comme un château fort libéral.

Ève Péclet fut députée de La Pointe-de-l'Île de 2011 à 2015. Elle a perdu son siège en 2015 aux mains du bloquiste Mario Beaulieu. Au scrutin de 2019, Mme Péclet s'est classée troisième dans La Pointe-de-l'Île avec 11 pour cent des votes.

«J'habite maintenant Outremont, je reviens au bercail», affirme celle qui a grandi dans le comté.

Elle tentera donc de déloger la libérale Rachel Bendayan, qui a remporté 46 pour cent des voies lors des élections de 2019. Le NPD s'était classé deuxième avec 20 pour cent des votes.

«Mme Bendayan a gagné en 2019. Aujourd'hui les gens veulent du changement, on arrive à la fin des fausses promesses des Libéraux», dit Ève Péclet ajoutant que l'accès au logement et la protection de l'environnement feront partie de ses priorités.

Outremont a presque toujours été représenté par le Parti libéral aux Communes. Thomas Mulcair fut le seul député Néo Démocrate de l'histoire de ce comté, poste qu'il a occupé de 2007 à 2019.

La circonscription a aussi été représentée par le progressiste-conservateur Jean-Pierre Hogue de 1988 à 1993.

L'investiture d'Ève Péclet doit avoir lieu jeudi.