/news/society

Feux de forêt: d'autres renforts québécois au front en Colombie-Britannique

Le Québec va envoyer d’autres pompiers et spécialistes des feux pour soutenir les équipes qui sont au front en Colombie-Britannique.

• À lire aussi: Incendies de forêt: près de 500 militaires de plus en renfort

• À lire aussi: Feux de forêt: les évacuations se poursuivent dans l'ouest du Canada

• À lire aussi: Alerte pollution à New York, atteinte par des fumées venues de l'ouest

Selon ce qu’a indiqué jeudi la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), neuf spécialistes et cinq sections de 20 pompiers - 47 pompiers forestiers et 53 combattants auxiliaires - vont s’envoler vendredi vers l’ouest du pays.

Au total, 156 Québécois se trouveront sur le terrain en simultané pour freiner les importants brasiers qui ravagent la Colombie-Britannique. Certains d’entre eux seront par ailleurs envoyés au Manitoba ou en Ontario, où des feux de forêt font également rage.

Un premier contingent de pompiers québécois a terminé son cycle de 14 jours et est revenu dans la Belle Province cette semaine.

Depuis le début de cette crise, le Québec a aussi envoyé des avions-citernes et divers équipements pour appuyer ses équipes déployées dans les trois autres provinces.

Selon ce qu’a indiqué la SOPFEU, la situation qui prévaut au Québec lui permet de partager des ressources.

Depuis le début de la saison de protection au Québec, les 439 incendies combattus en zone de protection intensive ont affecté 7675 hectares de forêt, a-t-on détaillé dans un communiqué. En moyenne, 443 incendies sont allumés chaque année au Québec, affectant 18 390 hectares de forêt.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.