/news/politics

La majorité des nouveaux cas parmi les Québécois non vaccinés

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Au Québec, comme ailleurs, la tendance se confirme: la quasi-totalité des nouveaux cas de COVID-19 et de ses variants sont détectés parmi ceux qui boudent le vaccin ou qui ne sont pas encore pleinement vaccinés. 

• À lire aussi: COVID-19: Dubé durcit le ton envers les Québécois non vaccinés

Les autorités ont publié jeudi matin une mise à jour des données concernant le statut vaccinal des nouveaux cas confirmés. 

En date du 17 juillet, sur les 8000 cas d’infection confirmés au Québec depuis huit semaines, 98% n’étaient pas doublement vaccinées. Plus des trois quarts de ces personnes n’étaient pas encore vaccinés ou avaient reçu leur première dose il y a moins de 14 jours. 

Écoutez l'entrevue du chercheur en immunologie à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, André Veillette, avec Vincent Dessureault sur QUB Radio: 

Signe qu’une deuxième dose est nécessaire, 22% des Québécois qui ont contracté le virus pendant la même période avaient reçu leur première injection depuis plus de deux semaines. Depuis quatre semaines, 95% des nouveaux cas n’étaient pas adéquatement vaccinés. 

Des proportions comparables ont été observées auprès des personnes hospitalisées en raison de la COVID-19. 

«Ces chiffres sont frappants. Ils démontrent toute l’importance d’aller se faire vacciner à 2 doses, dès maintenant», a commenté sur Twitter le ministre de la Santé, Christian Dubé. 

Le bilan quotidien au Québec fait état de 99 nouvelles infections, soit une de moins que la veille. On déplore 3 nouveaux décès, alors qu’aucune perte de vie additionnelle n’avait été rapportée mercredi.