/finance/homepage

Les vêtements olympiques du Canada fabriqués en Chine, au Cambodge et au Mexique

Contrairement à d’autres pays, dont les États-Unis, la collection de vêtements de l’équipe olympique canadienne, offerte aux consommateurs, provient de manufactures étrangères.

Photo courtoisie

Contrairement à d’autres pays, dont les États-Unis, la collection de vêtements de l’équipe olympique canadienne, offerte aux consommateurs, provient de manufactures étrangères.

Vous pensiez encourager le pays en vous procurant des vêtements aux couleurs de l’équipe olympique canadienne ? Eh bien, détrompez-vous.

Selon les vérifications effectuées par Le Journal, la collection de vêtements olympiques canadiens, distribués et vendus à travers le pays dans les magasins La Baie, est le produit de manufacturiers de Chine, du Cambodge et du Mexique. Et non du Canada, comme on aurait pu s’y attendre.

La Compagnie de la Baie d’Hudson, commanditaire officiel de l’équipe olympique canadienne depuis les Jeux de Turin en 2006, nous a confirmé la situation avec embarras cette semaine. 

Situation que déplore avec vigueur l’Association de l’industrie textile canadienne, à qui nous avons appris la nouvelle. 

« C’est absolument inacceptable que ce genre de chose se produise encore, a réagi son directeur général, Jacek Mlynarek. C’est un manque total de respect envers notre industrie et l’économie de ce pays que tous devraient dénoncer. »

Pas la même chose ailleurs  

Chez nos voisins, les vêtements de l’équipe olympique américaine sont fabriqués par Ralph Lauren aux États-Unis. Sur son site web, le « Proudly made in America » y est mis en valeur, comme le fait d’ailleurs Lacoste avec ses polos de l’équipe française, aussi offerts au public.

Une simple visite du magasin phare de La Baie, rue Sainte-Catherine à Montréal, nous avait permis de découvrir le pot aux roses. Les vestes et pantalons de jeans sont faits au Mexique, les t-shirts sont fabriqués au Cambodge, et la plupart des autres articles (coupe-vents, casquettes, foulards, etc.) sont fabriqués en Chine.

La collection de vêtements de l’équipe olympique canadienne, offerte aux consommateurs, provient de manufactures étrangères.

Photos Martin Jolicoeur

La collection de vêtements de l’équipe olympique canadienne, offerte aux consommateurs, provient de manufactures étrangères.

Les « vrais » faits ici ?  

La Baie reconnaît que ces vêtements, des répliques de l’uniforme officiel d’Équipe Canada à Tokyo, ont été fabriqués à l’étranger, s’empressant d’ajouter que les uniformes que porteront les quelque 370 athlètes canadiens pendant les cérémonies au Japon auront, eux, été confectionnés au pays.

« Les uniformes portés par les athlètes à Tokyo sont fabriqués au Canada, principalement en Ontario et au Manitoba, à l’exception de certains accessoires et pièces en denim conçus [...] avec Levi’s », nous écrit sa porte-parole Lauren Polyak. 

Écoutez l'entrevue de Louis Garneau avec Vincent Dessureault sur QUB Radio: 

Silence assourdissant  

La Baie n’a pu par ailleurs nous communiquer les noms des entreprises canadiennes qui ont pu profiter des commandes de production des uniformes officiels.

Le Comité olympique canadien n’a pas répondu à nos demandes de renseignements répétées sur le sujet. 

Même silence de Mmode, qui se présente pourtant au Québec comme le représentant de l’industrie locale du vêtement.

Questionnée sur les raisons qui ont justifié sa décision de faire fabriquer ses vêtements à l’étranger, La Baie répond avoir voulu ainsi s’assurer « d’offrir un prix accessible à tous les Canadiens ».

Un argument que rejette complètement l’industrie, soutenant que moult études ont montré qu’une fois tout compté (transports, taxes, impôts, etc.), il est plus rentable de recourir à la force manufacturière canadienne.