/news/currentevents

Un Beaucevillois de 20 ans arrêté pour de présumés contacts sexuels

Jonathan Roussel a été formellement accusé jeudi après-midi au palais de justice de Sherbrooke de 10 chefs d'accusation concernant de présumés crimes sexuels.

Le résident de Beauceville avait été arrêté tôt en matinée à son domicile de Beauceville par les enquêteurs du Service de police de Sherbrooke (SPS).

Sa présumée victime est une jeune fille de moins de 14 ans de Sherbrooke, dont il a fait la connaissance sur les réseaux sociaux en avril 2020.

Au fil du temps, il y aurait eu échange de photos et de vidéos inappropriées sur les plateformes Snapchat et TikTok. Cette relation virtuelle aurait même conduit à une rencontre en personne.

L'individu de 20 ans est accusé de leurre informatique, de production et possession de pornographie juvénile, d’incitation à des contacts sexuels et de contacts sexuels.

PHOTO COURTOISIE

Cinq accusations de bris d'ordonnance ont aussi été déposées contre Jonathan Roussel, qui est en attente de procès concernant deux autres présumées victimes, des dossiers intentés dans le district judiciaire de Beauce.

Compte tenu de ces faits, la poursuite s'oppose à sa remise en liberté.

D'autres présumées victimes?   

Concernant le dossier sherbrookois de Roussel, les autorités ont demandé «l’aide du public pour savoir si d’autres jeunes filles auraient pu avoir des contacts avec cet homme. La nature du dossier dans lequel il est impliqué nous porte à envisager cette situation», a indiqué Samuel Ducharme, agent relationniste au SPS.

Le dossier de Roussel reviendra pour la forme devant le tribunal le 29 juillet.