/news/coronavirus

Des lieux de culte encouragent leurs fidèles à se faire vacciner

Des leaders religieux montréalais de tous azimuts ont dû s’impliquer dans la campagne de vaccination contre la COVID-19 et continueront de le faire pour convaincre des fidèles hésitants à retrousser leur manche.

« Je n’arrête pas de motiver les gens, de leur expliquer que la vaccination, c’est normal », explique le pasteur Édouard Jean-Pierre, de l’Église Dieu de la prophétie de Montréal-Nord, qui vient d’accueillir pour la deuxième fois une clinique mobile de vaccination où 60 doses ont été administrées.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Plusieurs CIUSSS de Montréal se sont associés à des dizaines de lieux de culte afin de tenter d’amener le vaccin à de nouvelles clientèles.

« Il y a des gens qui hésitent, qui veulent faire ça plus tard. On les encourage à faire ça pour la communauté, à ne pas attendre », fait savoir Samer Elniz, directeur du Centre communautaire laurentien et mosquée Alrawdah, dans l’arrondissement Saint-Laurent.

L’arrondissement de Montréal-Nord a d’ailleurs récemment demandé à plusieurs leaders religieux de son territoire de redoubler d’ardeur dans la communication du message pro-vaccination.

Le secteur affiche le pire taux de vaccination de Montréal avec 33,6 % des résidents pleinement vaccinés, alors que ce taux dépasse 40 % dans tous les autres secteurs de la métropole.

« Les lieux de culte ont un pouvoir de communication frappant, explique le conseiller de ville Abdelhaq Sari. On leur a suggéré d’être une partie prenante importante. »

Désinformation 

Les lieux de culte sont sollicités pour lutter contre la désinformation, un fléau qui explique en partie le mauvais rendement du quartier, pense M. Sari, selon qui des « messages complotistes » dans diverses langues rejoignent plusieurs citoyens.

« Les gens reçoivent sur [l’application] WhatsApp que le vaccin a tel problème, a une puce. Ils ont compris qu’ils allaient avoir quelque chose dans leur corps qui n’allait pas les aider », observe M. Jean-Pierre, dont plusieurs fidèles ont été induits en erreur par la désinformation.

« Il fallait donner un message contraire et expliquer que les vaccinés bénéficient de quelque chose qu’ils ne pouvaient pas avoir », conclut-il.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.