/regional/sherbrooke/estrie

Les scarabées japonais et les vers blancs infestent les jardins de l’Estrie

Arrivé des États-Unis il y a des années, le scarabée japonais infeste les jardins de l'Estrie. Même si l’insecte attaque pour l'instant les régions plus au sud de la province, il se déplace tranquillement vers les régions plus au nord du Québec.

Les jardins communautaires de Sherbrooke ne sont pas épargnés par ces insectes nuisibles. Ils attaquent particulièrement les rosiers, mais aussi les plants de légumes. Plus les plants sont hauts, plus ils sont infectés par les scarabées japonais.

Tous les jardiniers ont leurs petits trucs pour s’en débarrasser. «Ici, le jardin est biologique donc le meilleur moyen c’est de s’en débarrasser avec ses mains», a souligné une dame de Sherbrooke.

Pour une autre jardinière, la solution est de les faire tomber dans un petit pot rempli d’eau: «Ils sont un peu stupides. C’est facile de les faire tomber. On les noie».

Les vers blancs détruisent les pelouses

Au mois de juillet, les scarabées japonais pondent des œufs dans le gazon. Ces œufs deviennent des vers blancs qui attaquent la pelouse. Ils mangent les racines du gazon, le rendant brun, sec et facile à arracher.

Il existe des traitements pour se débarrasser de ses insectes. Mais vaut toujours mieux prévenir que guérir. Il faut «leur rendre la vie plus difficile avec du gazon plus long, un système racinaire très dense, un bon entretien de la pelouse et pas de lumière sur la pelouse, car ils pondent leurs œufs où il y a de la lumière», a expliqué le gérant des Serres de l’Éden, Frédéric Lavoie.

Un citoyen de Sherbrooke, lui, a décidé de se débarrasser de son gazon. Il a fait de sa devanture une mosaïque pour éviter les infestations de vers blancs. Les insectes feront tout de même moins de dommages dans les prochaines années, alors que des prédateurs se mettent tout doucement à les manger.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.