/news/coronavirus

Variant Delta: flambée de cas en Europe et aux États-Unis cette semaine

La pandémie de COVID-19 a fortement accéléré cette semaine en Europe et aux États-Unis, fortement touchés par un variant Delta très contagieux: voici les évolutions hebdomadaires marquantes, issues d'une base de données de l'AFP.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: 101 nouveaux cas au Québec

Indicateur important, le nombre des cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel des contaminations et les comparaisons entre pays sont à prendre avec précaution, les politiques de tests différant d'un pays à l'autre.

Avec 521 800 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l'indicateur a fortement accéléré (+9% par rapport à la semaine précédente), selon un bilan de l'AFP arrêté à jeudi. La pandémie gagne du terrain depuis la mi-juin, après avoir fortement ralenti pendant presque deux mois.

Cette semaine, seules l'Afrique et la zone Amérique latine/Caraïbes ont vu leur situation s'améliorer, avec respectivement 11% et 9% de nouveaux cas en moins par rapport à la semaine précédente.

La pandémie a accéléré dans toutes les autres régions: +62% dans la zone États-Unis/Canada (du seul fait des États-Unis, les cas baissant au Canada), +42% en Océanie (le coronavirus y circule encore relativement peu, 1 200 cas par jour), +26% en Europe, +7% au Moyen-Orient, +5% en Asie.

Très contagieux, le variant Delta du coronavirus est devenu majoritaire dans une grande partie de l'Europe et aux États-Unis.

La France est le pays où l'épidémie a accéléré le plus (+193%, 14 300 nouveaux cas par jour), parmi ceux ayant enregistré au moins 1.000 contaminations quotidiennes au cours de la semaine écoulée. Cette hausse est toutefois un peu surestimée en raison d'un jour férié la semaine précédente (fête nationale le 14 juillet).

Suivent Israël (+150%, 1 300), l'Italie (+115%, 3 400), le Vietnam (+104%, 4 800) et le Rwanda (+72%, 1 400).

À l'inverse, ce sont la Tunisie (-40%, 4 500 nouveaux cas par jour) et la Namibie (-40%, 700) qui ont enregistré les plus fortes décrues cette semaine, devant le Koweït (-39%, 1 000), la Zambie (-35%, 1 100) et le Chili (-31%, 1 500).

Le Royaume-Uni est le pays ayant enregistré le plus grand nombre de nouvelles contaminations en valeur absolue cette semaine (45.900 cas quotidiens, +24%), devant l'Indonésie (43.800, -1%) et les États-Unis (42.900, +63%).

En proportion de la population, le pays ayant recensé le plus de nouveaux cas cette semaine reste l'archipel des Fidji (834 pour 100 000 habitants), devant Chypre (782) et les Seychelles (545). Le Royaume-Uni (473) et l'Espagne (380) figurent également parmi les dix taux d'incidence les plus élevés au monde.

L'Indonésie enregistre le plus grand nombre de décès quotidiens, avec 1 263 morts par jour cette semaine, devant le Brésil (1 153) et l'Inde (1 000).

L'Équateur est cette semaine le pays qui vaccine le plus vite parmi ceux de plus d'un million d'habitants, en administrant des doses à 1,75% de sa population chaque jour. Suivent l'Île Maurice (1,57%), le Danemark (1,30%), la Malaisie (1,29%), l'Irlande (1,25%), le Sri Lanka (1,05%) et la France (1,04%).

S'ils vaccinent désormais moins vite, les Émirats arabes unis (166 doses administrées pour 100 habitants), le Chili (128), Israël (128), le Canada (124) et le Royaume-Uni (122) figurent parmi les pays dont les campagnes de vaccination sont les plus avancées.

Cet indicateur peut dépasser 100 doses pour 100 habitants dans la mesure où la plupart des vaccins en circulation nécessitent deux doses pour être pleinement efficaces.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.