/news/coronavirus

Une étude sur les impacts de la COVID longue

Une étude est en cours à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) pour étudier les effets de la COVID longue. 

• À lire aussi: Les inscriptions à la loterie vaccinale sont ouvertes

«La COVID longue affecte beaucoup plus de personnes qu’on pense, ça va jusqu’à 40% des patients non hospitalisés, et jusqu’à 80% des patients hospitalisés, donc c’est une population énorme qui est souvent ignorée et qui n’a pas de ressources appropriées pour récupérer», explique Dre Thao Huynh, chercheuse à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et épidémiologiste-cardiologue au CUSM. 

L'étude sur laquelle Dr Huynh travaille a été commencée il y a un mois, et l'enrôlement va continuer pour une autre année. Une vingtaine de patients sont présentement enrôlés dans l'étude. 

Les données préliminaires sont surprenantes, selon Dr Huynh. 

«Il y a une proportion prépondérante de femmes. Sur une vingtaine de patients, on a juste deux hommes. C’est quelque chose que je ne comprends pas biologiquement, ce sont les femmes de tout âge, même très jeunes, qui ont des complications cardio-neuro-vasculaires», dit-elle. 

Des symptômes à long terme 

Parmi les symptômes à long terme de la COVID-19, il y a le brouillard cérébral, des troubles de concentration et de mémoire, une fatigue extrême, la respiration difficile, l’étourdissement et les douleurs thoraciques importantes. 

En outre, plusieurs patients ont des séquelles qui les suivent. 

Dr Huynh a vu des patients qui étaient en excellente santé, qui complétaient des marathons ou des Ironman, qui se sont vus neutralisés. Elle a aussi vu des gens dont l’infection initiale était asymptomatique, mais qui ont vécu des symptômes sérieux quelques mois plus tard. 

«Les complications de longue durée sont difficiles», note Dr Huynh. «Les gens sont incommodés, ils ne peuvent pas travailler, leur qualité de vie est nulle.»

La docteure encourage les gens à se faire vacciner pour éviter la COVID longue.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.