/finance/consumer

Baisser son prix de vente pour favoriser les offres multiples

Maison à vendre. Illustration vectorielle immobilier II.

Photo Adobe Stock

Recevoir 40 offres en 48 heures, avouez que c’est tentant !

Plusieurs vendeurs seront tentés d’afficher leur maison à un prix inférieur au marché actuel pour s’assurer de recevoir des offres multiples, mais est-ce la chose à faire ?

Il y a toujours deux côtés à une médaille

En fonction du point de vue où on se place, il est vrai qu’afficher un prix inférieur au marché peut donner l’impression à l’acheteur qu’il fait une bonne affaire. 

Comme nous sommes actuellement en période de surchauffe, sachez que c’est ajouter un lot de stress inutile. 

Par ailleurs, demander un prix nettement inférieur à la valeur marchande et aux comparables utilisés, dans le but de créer une surenchère, n’est pas permis comme méthode de travail pour les courtiers immobiliers selon la Loi sur le courtage immobilier, qui est appliquée par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ).

Établissement du juste prix de vente

Si vous avez recours aux services d’un courtier immobilier, sachez que l’une des tâches essentielles de celui-ci est d’établir le prix de vente de l’immeuble ou de conseiller le vendeur pour qu’il en établisse un lui-même. Afin de déterminer la juste valeur marchande de l’immeuble, le courtier doit notamment procéder à une analyse comparative avec d’autres propriétés semblables en vente ou récemment vendues dans le voisinage.

Le prix de vente doit refléter la réalité

Lorsqu’un courtier conseille son client vendeur quant à la valeur d’un immeuble ou d’une entreprise, il doit émettre une opinion fondée et motivée conformément aux usages et aux règles de l’art. 

Et si je vends sans courtier ?

Le prix d’une maison est l’élément clé de votre offre. Une maison qui affiche un prix au-delà de sa valeur marchande risque de faire fuir les acheteurs, alors qu’une maison vendue à bas prix se traduira en perte de profit. Un bon évaluateur saura vous suggérer un prix de vente établi de manière rationnelle (en tenant compte du marché et de votre secteur), loin des considérations émotives.

Respecter les prix du marché actuel

Si, finalement, vous faites le choix d’afficher un prix de vente nettement inférieur aux comparables et que vous n’avez pas de surenchère, vous serez alors perdant. 

Pourquoi prendre le risque ? Afficher au juste prix, compte tenu de la structure actuelle du marché, devrait vous assurer de recevoir des offres multiples, en fonction du secteur et de l’état de votre maison. 

Conseils   

-Si vous avez des questions sur le processus d’offres multiples, votre courtier immobilier peut vous aider. Vous pouvez aussi contacter le centre de renseignements Info OACIQ.  

-Si vous vendez seul, vous devez être conscient du temps requis et des compétences à avoir pour gérer les offres multiples.   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.