/news/homepage

Ces nouvelles qui font jaser chez vous

Plusieurs nouvelles ont retenu l’attention de nos équipes de journalistes à travers la province. Voici en quelques secondes ces nouvelles qui font jaser chez vous.

À Sherbrooke, des infirmières en ont assez et réclament que cessent les heures supplémentaires obligatoires. La pénurie d'infirmières est à ce point criante qu'entre le 18 juillet et le 14 août, 3500 quarts de travail d'infirmières et infirmières auxiliaires n'ont pas été comblés. Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS estime de son côté que les soins de santé sont toujours sécuritaires.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, un candidat à la mairie de Saguenay a lancé un appel à la mobilisation pour dénoncer la décision du gouvernement de rejeter le projet de GNL Québec. Dominic Gagnon prétend que le projet répond à au moins deux des trois conditions préalables à son acceptation, selon le rapport d'analyse environnementale dévoilé publiquement vendredi. Les défenseurs du projet ont prévu se réunir lundi en soirée et convoquer les médias mercredi pour annoncer la tenue d'une manifestation dans les prochains jours.

Malgré l'absence de touristes étrangers, les lieux de villégiature de la Mauricie sont extrêmement prisés par les Québécois. Par contre, la pénurie de main-d'oeuvre affecte certains hôteliers qui doivent réduire le nombre de chambres disponibles. L'automne s'annonce aussi achalandé, les touristes européens n'attendent que le feu vert des autorités pour réserver leur séjour.

Dans l'Est-du-Québec, la liberté est l'une des choses qui nous est le plus cher et c'est ce qu'a représenté l'artiste Rémy Fortin dans son oeuvre "Liberté" composée de 5000 masques jetables, au Jardin de Métis. "Liberté" représente un cri du coeur environnemental, de même qu'une ode à la population qui a porté un masque au cours de la dernière année. Une ode qui va être présente jusqu'en octobre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.