/news/coronavirus

COVID-19: hausse de cas en Mauricie; relâchement dans les mesures?

La Mauricie enregistre une hausse de cas de COVID-19 plus prononcée depuis le début des vacances de la construction, particulièrement chez les 18-39 ans.

• À lire aussi: COVID-19 : le nombre de nouveaux cas demeure faible

• À lire aussi: Le Canada a reçu suffisamment de vaccins pour inoculer toute sa population

• À lire aussi: L'Outaouais arrive bon dernier dans la course à la vaccination

Selon ce que le centre intégré de santé et de services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ) a partagé mardi à TVA Nouvelles, le faible taux de vaccination et un relâchement dans les mesures en sont responsables.

Le nombre de cas actifs en Mauricie et au Centre-du-Québec a plus que doublé depuis le bilan du 22 juillet, où la région comptait 19 cas. En quatre jours, ce chiffre est grimpé à 45. Si le Centre-du-Québec a été plus touché au printemps, c’est la Mauricie qui enregistre la majorité des 45 cas, avec 38. Selon la médecin-conseil à la Santé publique Sylvie Lacoursière, les jeunes de 18 à 39 ans sont les plus touchés, conséquence d’un taux de vaccination plus bas que les autres tranches d’âge.

«Ce que l'on voit, c’est que la très grande majorité des cas positifs ne sont pas vaccinés ou n’ont pas reçu les deux doses. La COVID-19 touche les jeunes présentement.»

Elle fait une mise en garde contre un relâchement des mesures qui se ressent sur les enquêtes épidémiologiques. Selon elle, le nombre de contacts à retracer a considérablement augmenté depuis le début des vacances estivales.

«Beaucoup de gens pensent que la pandémie est terminée alors que c’est faux. On le voit dans les campings notamment. Le virus est bien présent et le variant Delta aussi. En Mauricie plus que dans certaines régions»

D’ailleurs, selon le site de l’INSPQ, 29 cas confirmés du variant Delta sont recensés sur le territoire du CIUSSS-MCQ. La région se trouve actuellement au troisième rang provincial derrière Montréal et la Montérégie. La porte-parole du CIUSSS Kellie Forand assure toutefois que la situation est sous contrôle et que les éclosions liées à ce variant extrêmement contagieux sont circonscrites.

Le taux de vaccination avance de son côté à pas de tortue. 51% de la population de 12 ans et plus a maintenant reçu ses deux doses, ce qui est légèrement en dessous de la moyenne provinciale à 53%.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.