/finance/homepage

Fin de la PCRE : vers une hausse des faillites?

Environ moitié moins de personne qu’à l’habitude ont fait faillite au Québec depuis le début de la pandémie, constatent les syndics en insolvabilité du Québec.

• À lire aussi: De nombreux dirigeants d'entreprises songent à démissionner

• À lire aussi: Sans relèvement du plafond de la dette, menace du défaut de paiement

Une situation qui s'explique notamment en raison du soutien que les gens ont reçu des programmes d'aide comme la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE).

Mais avec la fin, le 25 septembre, de la PCRE, les syndics craignent maintenant une hausse importante des faillites au cours des prochains mois.

«Les personnes qui font partie de ce 50 % devraient se poser la question "est-ce que j'ai besoin d'aller consulter?" Venez consulter avant qu'il ne soit trop tard, avant que les aident s'arrête, avant que les agences de recouvrement recommencent leur travail», a appelé Yves-Patrice Beaudin, syndic autorisé en insolvabilité chez Beaudin Groupe Conseil.

Certains courtiers immobiliers ont aussi vu une baisse des reprises de finance sur le marché.

«Pendant la dernière année, nous avons vu très peu de reprises de finance sur le marché. On était sur un respirateur artificiel avec les subventions gouvernementales. Alors c’est certain que, quand les subventions vont se terminer, probablement que les choses vont changer, il risque d'avoir plus de reprises de finances sur le marché», a souligné Pierre-Olivier Vear, courtier immobilier chez REMAX.

Les prochains mois seront donc déterminants pour de nombreuses personnes qui feront face à des problèmes financiers.

Selon les experts, il est important de consulter le plus rapidement possible afin d'éviter de tout perdre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.