/sports/homepage

Marc-André Fleury expédié à Chicago dans la controverse

Les Golden Knights de Vegas ont refilé le Québécois Marc-André Fleury aux Blackhawks de Chicago, mardi, et le plus récent récipiendaire du trophée Vézina n’a pas reçu la nouvelle de la manière la plus conventionnelle.

• À lire aussi: LNH: les jeux sont loin d'être faits

• À lire aussi: CH: Justin Trudeau critique le choix de Logan Mailloux

• À lire aussi: Affaire Logan Mailloux: St-Hubert pourrait se séparer du CH

Plus tard en soirée, Fleury a partagé un message venant du coeur aux partisans des Knights.

«J’aimerais remercier les formidables partisans de Vegas et mes coéquipiers pour quatre superbes années, a émis Fleury via un communiqué. Vous m’avez accueilli, moi et ma famille, depuis le jour 1 et vous avez fait en sorte que de venir jouer à la forteresse soit une grande joie. Jouer à Vegas me manquera et je suis très reconnaissant du temps que j'ai passé dans la ville.»

Avant même que la transaction ne soit confirmée, l’agent de Fleury, Allan Walsh, a pris la parole sur Twitter pour expliquer les prochaines étapes dans le processus de réflexion du Sorelois. Le site The Athletic avait en effet rapporté l’information en matinée, et c'est de cette façon que Fleury a appris la nouvelle.

«Alors que Marc-André Fleury n'a toujours pas eu de nouvelles des Golden Knights de Vegas, il a apparemment été échangé à Chicago, a écrit l’agent. Marc-André prendra le temps de discuter de sa situation avec sa famille et d'évaluer sérieusement son avenir au hockey.»

En début d'après-midi, en conférence de presse sur les ondes de Sportsnet, le directeur général de l’équipe, Kelly McCrimmon, a voulu rectifier le tir par rapport à la situation.

«Les rumeurs ont été partagées sur les réseaux sociaux avant même que nous commencions l’appel officiel avec la ligue. Il y a un processus à respecter et nous n’avons pas eu le temps de le compléter avant que Marc-André ne l’apprenne de l’extérieur.»

L’homme de 60 ans a ensuite longuement décrit à quel point son ex-gardien a marqué la ville de Vegas et les partisans à sa manière.

«Il était notre joueur le plus populaire, l’image de notre concession. Il a apporté une passion à cette équipe, il était très proche de nos partisans également. Je veux le remercier. Il a eu un impact important pour notre équipe et notre ville. C’est une journée triste pour l’organisation.»

Duo solide

La situation devant le filet était excellente pour les Golden Knights lors de la dernière saison. Fleury et Robin Lehner ont été au cœur des succès de l’équipe.

«Nous sommes chanceux, nous avions deux bons gardiens au sein de notre organisation avec Marc-André et Robin. Nous avons gardé le tandem l’an dernier. Nous avons gagné le trophée Jennings et Marc-André a remporté le Vézina. Nous avons gagné 41 matchs, il y a eu un beau parcours en séries également. Quand tu regardes plus loin que cette année, je trouvais que ce scénario devenait difficile à gérer. Les deux gardiens sont des partants. Je ne crois pas qu’ils auraient eu le même appétit pour poursuivre dans cette direction.»

Cependant, à long terme, le DG préfère rester réaliste quant à la réalité imposée par le plafond salarial, particulièrement à l’époque COVID-19, où on s’attend à ce que la limite reste la même pour quelque temps encore.

«Je suis responsable de faire tout en mon pouvoir pour mettre la meilleure formation possible sur la glace. Pour ce faire, on doit pouvoir utiliser le plafond salarial, un élément qui impose de gros défis.»

Du côté des Hawks

L’équipe du Nevada a reçu l'attaquant Mikael Hakkarainen en retour de Fleury. Le salaire annuel du vétéran serait pleinement assumé par sa nouvelle organisation. En 2021-2022, celui qui détient une clause partielle de non-mouvement à son entente comptera pour 7 millions $ sur la masse des Hawks. Il deviendra joueur autonome sans compensation l’an prochain.

«L'occasion d'acquérir un gardien de but lauréat du Vézina est rare et vous ne pouvez pas la laisser passer, a déclaré le directeur général des Blackhawks, Stan Bowman, dans un communiqué. Marc-André améliore notre situation chez les gardiens de but, renforce notre défense et aura un impact énorme sur le développement global des Blackhawks.»

«Avoir un gardien de but comme lui dans notre équipe mettra le talent que nous avons actuellement au sein de la formation dans une meilleure position pour atteindre des succès durables. Toute l'organisation est ravie d'avoir ce futur membre du Temple de la renommée dans notre équipe et sa réputation le précède.»

Toute la place à Lehner

Au cours de la dernière saison, Fleury a présenté une fiche de 26-10-0, une moyenne de buts alloués de 1,98 et un taux d’efficacité de ,928.

Malgré ses succès, il ne semblait pas avoir le soutien des Knights, notamment de l’entraîneur-chef Peter DeBoer. Ce dernier a régulièrement misé sur Robin Lehner en 2019-2020, ce qui n’a pas empêché les Knights d’atteindre le troisième tour éliminatoire.

Cette année, Lehner a été ennuyé par les blessures et Fleury a eu davantage de travail. Toutefois, l’instructeur-chef a dépêché dans la mêlée son autre gardien à trois reprises lors des séries 2021, incluant deux rencontres de la demi-finale de la Coupe Stanley contre le Canadien de Montréal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.