/finance/homepage

Possible grève pour les douaniers canadiens

Plus de 8500 travailleurs de l’Agence des services frontaliers du Canada pourraient déclencher une grève à compter du 6 août.

Sans contrat de travail depuis plus de trois ans, les membres de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) et du Syndicat des Douanes et l’Immigration (SDI) réclament de meilleures protections contre le climat de travail toxique à l’Agence et la parité avec les autres organismes d’application de la loi au Canada.

«On est aux prises avec des problèmes de harcèlement systémiques à l’Agence. La grève, c’est notre dernier recours pour qu’on les règle, a déclaré Mark Weber, président national du SDI, dans un communiqué. La culture de travail toxique qui règne à l’Agence plombe le moral de nos membres et nuit à leur bien-être.»

Un conflit de travail à l’aube de la réouverture des frontières le 9 août pourrait avoir des répercussions économiques considérables, notamment sur le «mouvement des biens, des services et des personnes qui entrent au pays», selon l’AFPC.

«Les FB sont sur la ligne de front depuis le début de la pandémie; plusieurs ont même attrapé la COVID-19, a affirmé Chris Aylward, président national de l’AFPC, dans le même communiqué. Ils ont protégé nos frontières, contrôlé les passagers et traité les arrivages de vaccins. C’est le temps que le gouvernement s’occupe d’eux comme ils se sont occupés de nous.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.