/news/coronavirus

Séparation vaccinale: l’aéroport Pearson fait marche arrière

Photo d'archives AFP

L’aéroport international Pearson de Toronto a décidé de faire marche arrière sur sa politique de ségrégation des voyageurs qui arrivent au Canada, en fonction de leur statut vaccinal.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Mise en place samedi, la mesure faisant en sorte de séparer en deux files distinctes les voyageurs pleinement vaccinés et ceux qui n’ont pas été ou ont reçu une seule dose du vaccin contre la COVID-19.

L’aéroport avait alors expliqué cette décision en faisant valoir que les règles d’entrée au pays pour les voyageurs vaccinés ou non sont différentes. Les deux files devaient ainsi permettre de traiter les arrivées plus rapidement.

La mesure a cependant été abandonnée dès lundi, a indiqué l’aéroport dans un communiqué envoyé à divers médias mardi.

«L’aéroport Pearson, en collaboration avec le gouvernement et d’autres partenaires, a déterminé que la séparation des voyageurs vaccinés et partiellement ou non vaccinés aux douanes est peu efficace», a déclaré l’organisation.

Les cas des voyageurs seront donc analysés à leur passage à la douane, a précisé l’aéroport.

Rappelons que le Canada limite toujours les entrées au pays aux voyages jugés essentiels. Les touristes américains pleinement pourront recommencer à rentrer au pays le 9 août, tandis que les voyageurs internationaux pourront faire de même à partir du 7 septembre, si la situation épidémiologique demeure favorable.

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.