/sports/homepage

Un émouvant et percutant message de Paul Byron

Photo d'archives, Martin Chevalier

L’attaquant du Canadien de Montréal Paul Byron s’est adressé directement aux partisans de l’équipe, lundi soir, avec toute la classe et la minutie qu’on lui connait.

Dans un message publié sur ses différents réseaux sociaux, le no 41 a indiqué que même si trois semaines se sont écoulées depuis la défaite du CH en grande finale, il ne réalise toujours pas à quel point l’équipe est passée près de soulever la coupe Stanley.

De plus, Byron a mentionné que les hauts et les bas vécus lors des dernières séries éliminatoires ne sont comparables à rien de ce qu’il avait pu vivre auparavant.

Le petit attaquant a également pris la peine de saluer le rendement de tous ses coéquipiers et a clamé être «honoré» d’avoir pu participer à cette grande aventure qu’ont été les éliminatoires 2021. Il a d’ailleurs insisté sur un fait : le dernier tournoi printanier poussera toute l’équipe à redoubler d’ardeur l’an prochain pour que Montréal puisse revivre un parcours similaire à celui des derniers mois.

«Le futur s’annonce prometteur» 

À l’image de plusieurs observateurs, Paul Byron s’est aussi dit très confiant vis-à-vis les prochaines saisons du club.

«Le futur s’annonce prometteur. L’équipe regorge de jeunes talents et il y a plusieurs jeunes et talentueux espoirs qui cognent à la porte et attendent leur tour.»

Le rapide ailier a du même souffle lancé une phrase qui en rassurera plusieurs quant à son rendement personnel.

«Je sais que je suis en mesure d’être encore meilleur. Je vais m’assurer d’être plus dynamique et constant l’an prochain.»

Un hommage aux partisans 

Paul Byron a, dans une autre portion de son message, tenu à rendre hommage à tous ceux s’étant rangés derrière les Canadiens ces derniers mois.

«S’il y a une chose que je retiens de cette saison, c’est que nous nous sommes terriblement ennuyés de nos partisans. La montée d’adrénaline que nous ressentions, même devant 2500 fans, a été incroyable. Vous sonniez comme si vous étiez 15 000!

«L’ambiance qui régnait un peu partout en ville lors de ces séries est quelque chose que je n’oublierai jamais. J’ai déjà hâte à l’an prochain pour, je l’espère, retrouver un Centre Bell rempli à pleine capacité pour nos matchs locaux.»

Paul Byron termine son touchant monologue en remerciant ses coéquipiers, les partisans et sa famille pour la dernière saison et souhaite un bel été à tout le monde.

Difficile, voire impossible, de ne pas aimer l’ancien des Olympiques de Gatineau!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.