/news/homepage

Ces nouvelles qui font jaser chez vous

Plusieurs nouvelles ont retenu l’attention de nos équipes de journalistes à travers la province. Voici en quelques secondes ces nouvelles qui font jaser chez vous.

L'Estrie est la région du Québec où les gens sont les plus nombreux à prendre le volant après avoir consommé de l'alcool. C'est ce que révèlent les résultats d'un sondage publié aujourd'hui par Éduc'alcool et le pire, c'est que près d'un Estrien sur 10 avoue avoir conduit avec les capacités affaiblies au cours de la dernière année. Ce qu'on apprend également avec ce sondage, c'est qu'il y a de plus en plus d'Estriens qui mélangent alcool et cannabis. Pour Éduc'alcool, c'est très préoccupant. La SQDC indique que tous ses conseillers informent systématiquement les clients de l'effet que peut avoir la combinaison des deux substances.

Dans l'Est-du-Québec, les vacanciers devront probablement revoir leurs plans. Une grève de 48 heures pourrait toucher trois traverses à travers la province entre le 12 et le 15 août. On parle des traverses de Sorel-Tracy, Québec-Lévis et Matane-Côte-Nord. Les syndicats affiliés à la Fédération des employés des services publics de la CSN souhaitent, par ce moyen de pression, conclure la négociation avec la Société des traversiers. La rencontre de négociations prévue vendredi a été annulée et selon les informations du syndicat, l'employeur a fait une demande de médiation.

À Québec, le projet 737 sur les terrains de l'aéroport de Québec avec bar, terrasse, scène et restaurant, dérange certains citoyens qui habitent à proximité. Le maire de la municipalité est conscient du bruit que l'endroit génère en soirée; il aurait souhaité que l'aéroport autorise le promoteur de l'endroit à s'installer sur un terrain plus loin du quartier résidentiel, considérant aussi que la quiétude des citoyens voisins de l'aéroport est aussi affectée depuis quelques années par le bruit d'hélicoptères qui atterrissent et décollent à proximité.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le député bloquiste de Jonquière, Mario Simard, lance un appel aux personnes qui n'ont pas encore été vaccinées contre la COVID-19 dans le secteur Kénogami, un endroit où la vaccination accuse du retard. Les autorités de la santé ont aussi confirmé que les deux pôles de vaccination en entreprise de la région cesseront bientôt leurs activités. Par contre, les six cliniques de vaccination traditionnelles, elles, demeurent accessibles à toute la population.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.