/news/coronavirus

France: nouvelle série de mesures face à la quatrième vague de COVID

Photo d'archives Agence QMI

Etat d'urgence sanitaire dans les Antilles, nouveau protocole sanitaire à l'école, généralisation du pass sanitaire le 9 août: la France adopte une nouvelle série de mesures pour contenir la propagation de la COVID-19, contre lequel plus de la moitié de sa population est désormais vaccinée.

• À lire aussi: France: l'utilisation du vaccin Moderna pour les 12-17 ans approuvée

• À lire aussi: France: le pass sanitaire validé au Parlement, la vaccination progresse

A l'issue du Conseil des ministres, présidé en visioconférence par le président Emmanuel Macron de l'avion qui le ramenait d'une visite officielle en Polynésie, le porte-parole du gouvernement a déploré une situation sanitaire «qui continue à s'aggraver et qui demeure préoccupante».

«Nous comptons désormais plus de 19.000 cas par jour en moyenne, c'est 97% de plus qu'il y a une semaine», a souligné Gabriel Attal, décrivant une carte de France «désormais presque entièrement rouge».

Et l'envolée du nombre des contaminations se poursuit avec 27.934 enregistrées mercredi, le chiffre le plus haut depuis la fin avril. A l'hôpital, le nombre des malades a atteint 7.208 ce même jour, soit 490 patients de plus en 24 heures, et 91 personnes ont été admises dans les services de soins critiques, portant le nombre total des malades de la COVID-19 dans ces services à 992.

L'état d'urgence sanitaire sera par ailleurs décrété mercredi soir en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, en raison d'un taux d'incidence élevé et d'une couverture vaccinale trop faible dans ces trois îles françaises des Antilles.

La moitié de la population vaccinée  

La France a dépassé mardi soir le seuil de 50% de sa population entièrement vaccinée, un niveau toujours éloigné du seuil d'immunité collective évalué à environ 90% avec le nouveau variant Delta.

Une nouvelle loi sur les mesures contre la COVID, dont le pass sanitaire, entrera en vigueur le 9 août, a par ailleurs dit le porte-parole du gouvernement, soit quatre jours après la décision attendue du Conseil constitutionnel.

Le pass (test COVID négatif, attestation de vaccination ou certificat de rétablissement) est d'ores et déjà obligatoire en France depuis le 21 juillet dans les lieux de loisirs et de culture (cinémas, musées, etc.) qui rassemblent plus de 50 personnes. Mais la nouvelle loi prévoit son extension aux cafés-restaurants, foires et salons, trains longues distances, vols intérieurs.

Les détenteurs de billets de train dont le test se révélera positif se feront rembourser leur billet, tel que c'est déjà le cas pour le transport aérien.

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé mardi qu'à la rentrée scolaire, seuls les collégiens et les lycéens non-vaccinés devraient suivre les cours à distance si un cas de COVID était détecté dans leur classe, les classes de primaires (6-11 ans) devant quant à elles fermer dès le premier cas.

Des représentants du monde de la culture ont été reçus par les ministres de la Culture Roseline Bachelot et de l'Economie Bruno Le Maire.

«Il a été décidé à l'occasion de cette réunion un moment de revoyure, le 30 août, pour constater quel aura été l'impact de la crise sur l'activité de ce secteur», un travail «également mené avec le secteur du tourisme», a précisé Gabriel Attal. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.