/finance/homepage

Les bateaux de plaisance ont la cote au Québec

À l’instar des véhicules récréatifs, les bateaux de plaisance se vendent comme des petits pains chauds au Québec cette année. Selon Nautisme Québec, les ventes de ce type d’embarcation ont bondi de 15 à 20% en 2021.

• À lire aussi: L'intérêt pour le camping toujours grandissant

• À lire aussi: Les véhicules récréatifs se multiplient

• À lire aussi: EN IMAGES | Le Walmart de Rivière-du-Loup envahi par les VR

Chez Mathias Sport Marine, on affirme que c’est du jamais vu en 32 ans et que bien souvent, l’entreprise n’a même pas le temps d’exposer les bateaux dans sa salle de montre.

«Les bateaux arrivaient et ils étaient vendus avant même d’arriver», a affirmé à TVA Nouvelles le propriétaire de Mathias Sport Marine, Patrick Picard.

Un tel achat représente pourtant un gros investissement: ce type de véhicule maritime se vend généralement entre 60 000 et 200 000 dollars.

Le distributeur BCI Marine craint une rupture de stock dans les prochains mois pour certaines catégories d'embarcations plus populaires.

«La difficulté à laquelle on fait face cette année, c’est la pénurie dans les chaînes d’approvisionnement de production un peu partout sur la planète, jumelée au défi de transport maritime», a expliqué à TVA Nouvelles le président de BCI Marine, Patrick Hardy.

Pour voir le reportage complet, visionner la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.