/news/coronavirus

L'état d'urgence dans plusieurs îles des Antilles

L'état d'urgence sanitaire sera déclaré mercredi à minuit en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, dans les Antilles françaises, en raison de la forte reprise de l'épidémie de COVID-19.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

L'état d'urgence sanitaire est décidé dans ces territoires pour «prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger les centres hospitaliers locaux qui pourraient rapidement se retrouver sous forte tension» avec la recrudescence de cas de COVID-19, a indiqué le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal.

«En Guadeloupe, seuls 15% de la population est complètement vaccinée», alors qu'à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, «le taux d'incidence atteint 1714 cas pour 100 000 habitants», a souligné Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

Ce régime d'exception permet notamment de limiter la circulation des personnes, voire d'ordonner un reconfinement local en cas de circulation trop active du virus.

L'état d'urgence sanitaire avait déjà été réinstauré à La Réunion, dans l'océan Indien, et en Martinique, département français voisin de la Guadeloupe. Dans ce département des Antilles, le porte-parole du gouvernement a décrit une «situation très difficile, où nous avons déployé le service de santé des armées pour accueillir au maximum les patients dans de bonnes conditions à l'hôpital».

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.