/news/tele

«Marie-Claude»: Marie-Claude Barrette dévoile sa nouvelle émission quotidienne

Marie-Claude Barrette convie le public à une nouvelle émission de service qui porte son prénom, du lundi au mercredi, dès septembre à TVA.

PHOTO Julien Faugère

Marie-Claude Barrette convie le public à une nouvelle émission de service qui porte son prénom, du lundi au mercredi, dès septembre à TVA.

Marie-Claude Barrette se taillera un nouveau nid à TVA en septembre. Avec Marie-Claude, son nouveau rendez-vous quotidien, l’animatrice nous convie à des échanges empreints d’humanité, d’authenticité et de découvertes, à son image, dans la plus grande bienveillance. 

• À lire aussi: Marie-Claude Barrette dit au revoir à «Deux filles le matin»

Une page se tourne avec la fin de Deux filles le matin (qui a duré 21 ans) et le début de Marie-Claude, qui conservera la case horaire de 10 h, du lundi au mercredi. Excitée par le défi, Marie-Claude Barrette assure que le public habitué de Deux filles... retrouvera la Marie-Claude qu’il aime, malgré le changement de formule.

«On emmène ça ailleurs, sans me dénaturer, et je pense qu’on a trouvé un bon équilibre. Puisque c’est la même personne qui anime, on va me retrouver telle que j’étais, dans un format différent d’émission», explique la dame de 52 ans, fébrile de partager son expérience de vie de femme et mère de trois grands enfants dans ce nouveau cadre.

Santé et actualité  

Au menu quotidien de Marie-Claude? Des entrevues de fond, que la principale intéressée affectionne particulièrement, «sans être stressée par le temps». Ses propres tranches de vie pour étoffer le propos à l’occasion. Des références en abondance (livres, sites web) sur les sujets abordés, ainsi qu’un nombre d’invités différents chaque jour, sans canevas prédéfini.

Chaque édition de Marie-Claude aura sa propre saveur. Le lundi, on décortiquera une notion d’actualité, à la couleur de Marie-Claude Barrette, qui n’aura rien à voir avec un bulletin de nouvelles. On pourrait, par exemple, jaser d’un fait divers impliquant une chicane de voisins. L’élection fédérale qui approche pourrait aussi amener de l’eau au moulin.

«Essayer de comprendre ce que ça veut dire et le décanter ensuite, précise Marie-Claude. On pourrait parler de trois ou quatre affaires ; je me laisse beaucoup de liberté. J’ai toujours été très proche de l’actualité, mais j’ai ma façon de voir les choses et de l’expliquer aux gens qui m’entourent. Je ne ferai pas ce que Mario (Dumont, son conjoint, qui anime à LCN, NDLR) fait déjà.»

Le mardi, «tout est possible», avec des thèmes abordés en profondeur au moyen de rencontres, entretiens et témoignages, avec trois convives à la table. Puis, le mercredi, on traitera santé et mieux-être, «physique et psychologique», un champ qui allume beaucoup Marie-Claude Barrette.

«J’aime beaucoup comprendre les choses. J’aime aller dans l’émotion. Je veux surprendre, avec des sujets ou des invités qu’on ne s’attend pas à voir. L’émission est très proche de mes intérêts : l’actualité, l’humain, la santé, je suis vraiment là-dedans.»

Marie-Claude s’enrichira quotidiennement de reportages et autres topos tournés à l’extérieur, et de la présence de collaborateurs experts, lesquels seront dévoilés plus tard. Toutes les émissions seront enregistrées d’un trait le vendredi, dans un studio de TVA, pour diffusion la semaine suivante.

Privilège  

Marie-Claude Barrette vit pour la première fois la frénésie de développer un concept du genre à son image. À «Deux filles le matin», dont elle a tenu la barre pendant 12 ans, la communicatrice avait sauté dans un train déjà en marche depuis plusieurs années, conduite avant elle par France Beaudoin, Sonia Vachon, France Castel, Mélanie Maynard, Julie Bélanger, et autres. Cette fois, c’est son propre souffle qui donnera vie au projet.

«J’ai beaucoup participé à la conception de cette émission, parce qu’elle me ressemble beaucoup, beaucoup. C’est un grand privilège, ce que je suis en train de vivre. Tous les jours, on a des réunions, mais pour moi, ce n’est pas du travail. C’est comme vivre une passion. Je suis une fille active, qui aime développer, travailler, essayer des choses. J’ai très hâte de voir ce que les gens vont en penser.»

Marie-Claude, du lundi au mercredi, à 10 h, à TVA, dès le 13 septembre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.