/regional/outaouais

Gatineau versera jusqu’à 780 000 $ à son ex-dg

PHOTO COURTOISIE

La Ville de Gatineau pourrait devoir verser jusqu’à 780 000 $ à son ancienne directrice générale après une querelle animée étalée sur la place publique qui a perduré pendant plus de trois mois. 

• À lire aussi: Gatineau se départit de sa DG à l'amiable

Marie-Hélène Lajoie touchera un minimum de 315 917 $ en guise d’indemnité de départ, soit son salaire et son allocation automobile prévus jusqu’au 5 juillet 2022, selon des documents obtenus jeudi par l’Agence QMI en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics.

D’autres montants totalisant 464 412 $ pourraient toutefois s’ajouter à cette somme d’ici au 31 décembre 2024 en fonction d’événements futurs relatifs à la situation professionnelle de l’ex-directrice générale.

Ces montants se veulent les avantages sociaux auxquels aurait droit Mme Lajoie, ainsi que son salaire pour la période 2022-2023 calculé selon l’hypothèse d’une indexation annuelle de 2 % destinée aux employés cadres de Gatineau.

Mise en demeure

Marie-Hélène Lajoie avait quitté ses fonctions le 6 juillet dernier après qu’une entente à l’amiable eût été adoptée par le conseil municipal.

Quelques mois auparavant, soit le 29 mars, elle avait déposé une plainte auprès du Tribunal administratif du travail estimant être victime d’une tentative de «congédiement déguisé et abusif». Elle avait du coup mis en demeure le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Cette querelle avait semble-t-il débuté lorsque des élus d’Action Gatineau, le parti du premier magistrat, avaient souhaité rompre le contrat de Mme Lajoie, alors qu’une majorité du conseil municipal était plutôt d’avis qu’il revenait aux prochains élus - ceux qui formeront le conseil municipal après les élections de novembre - de statuer sur son sort.

Mme Lajoie agissait à titre de directrice générale de la Ville de Gatineau depuis novembre 2013. Son contrat avait été renouvelé en 2018 pour une période de six ans, soit jusqu’au 31 décembre 2024.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.