/regional/troisrivieres/mauricie

Il parcourt 1250 km contre le cancer

Un homme de Trois-Rivières s'est lancé tout un défi pour aider la recherche contre le cancer. Denis Dionne a quitté Percé, en Gaspésie le 29 juin dernier avec l'objectif de se rendre à Gatineau... à pied !

«C'était superbe, a-t-il confié. Des paysages extraordinaires ! La Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent...»

Le périple a nécessité deux mois d'entrainement intensif. C'est pour aider la recherche sur le cancer que lui et sa conjointe, Doris Thibault, se sont investi. «Pour ma conjointe, sa mère, toutes ses tantes sont décédées du cancer. Ses oncles sont décédés de différents cancers», a expliqué M. Dionne.

«On a même un ami, qui est atteint du cancer actuellement, a ajouté Mme Thibault. On dirait que ça vient un peu nous chercher.»

Denis Dionne a beau être un habitué des randonnées, celle-ci est la plus longue qu'il ait entreprise jusqu'à maintenant. Et ça ne se fait pas sans petits ennuis.

«J'ai eu quelques ennuis à Rimouski, aux pieds, a-t-il dit. J'ai rencontré une physiothérapeute qui m'a bien traité les pieds, qui m'a rassuré. Après ça j'ai chuté psychologiquement au niveau mental à partir de Kamouraska aller jusqu'à Lévis. C'était plus dur.»

Si la longueur du voyage peut parfois peser lourd, le passage à Trois-Rivières, son patelin, lui a redonné de l'énergie. Surtout que sa fille et son beau-frère ont décidé de faire plusieurs kilomètres avec lui.

Ce qui lui fera toutefois le plus grand bien, c'est de dormir dans son lit avant de poursuivre sa route vers Gatineau qu'il espère atteindre, le 7 août, après 1250 kilomètres.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.